Le Perco, un bon placement pour la retraite ?

Le Perco, un bon placement pour la retraite ?

Le plan d’épargne retraite collectif (Perco) permet, dans le cadre de son entreprise, de se constituer une épargne en vue de la retraite.

Grâce au Perco, il est possible de se constituer une épargne en vue de la retraite. Investie en fonds communs de placement d’entreprise, cette épargne est transformée, le moment venu, en rente viagère partiellement imposable ou en capital exonéré d’impôt.

Pour qui ? 

Tous les salariés dont l’entreprise propose déjà un Plan épargne entreprise (PEE).

Comment le Perco fonctionne-il ? 

Vous pouvez :

  • Glisser dans un Perco les primes reçues au titre de l’intéressement ou de la participation.
  • Effectuer des versements volontaires, dans la limite de 25 % de votre rémunération brute annuelle de l’année précédente.
  • Y affecter les sommes correspondantes à des jours de congés non pris ou des sommes issues d’un PEE.

Votre employeur peut compléter vos versements. Son abondement est toutefois doublement plafonné : à 300 % de vos versements annuels d’une part et à 16 % du plafond annuel de la Sécurité sociale d’autre part, soit un maximum de 6 007,68 € pour 2014. Il entre dans l’enveloppe de déduction globale octroyée à tout contribuable pour son épargne retraite individuelle.

Comment débloquer son Perco ? 

Impossible d'en sortir avant votre départ en retraite. Des cas de déblocage anticipé sont tout de même prévus :

  • décès de votre conjoint (ou partenaire de Pacs),
  • invalidité (y compris de votre conjoint ou de vos enfants),
  • surendettement,
  • expiration des droits personnels à l’assurance chômage...

L’argent placé est-il garanti ? 

Non. Il est investi en fonds communs de placement d’entreprise dont le portefeuille est composé de produits de taux, mais aussi d’actions… avec les risques de perte en capital que cela suppose.

Quand doit-on clore son Perco ? 

En principe, lorsque vous demandez le bénéfice de vos pensions de retraite. Mais si vous le souhaitez, vous pouvez maintenir votre Perco ouvert
et continuer à effectuer d’autres versements.

Avantages et inconvénients du Perco

Si vous souhaitez un complément de revenus, optez pour une rente viagère. Avantage de cette formule : seule une fraction de la rente sera soumise à l’impôt sur le revenu et aux prélèvements sociaux.

Si vous choisissez de récupérer votre épargne en capital, celui-ci, intérêts compris, sera exonéré d’impôt sur le revenu.