La CSG va augmenter pour certains retraités et chômeurs

Certains retraités et certains chômeurs ne bénéficieront plus du taux de CSG réduit à partir de 2015. Conséquence : ils verront leur pension de retraite et ou leur allocation chômage diminuer.

La loi de financement de la Sécurité sociale pour 2015 modifie les règles de calcul du taux de CSG réduit.

Actuellement, un taux de CSG spécifique est appliqué aux pensions de retraite (6,6 %) et aux allocations chômage (6,2 %).

Les retraités et les chômeurs non redevables de l’impôt sur le revenu bénéficient même d'un taux réduit de 3,8 %. C’est donc le fait d'être imposable ou non qui détermine le taux de CSG applicable.

Le texte change ce critère. L'application du taux réduit sera désormais conditionné par les revenus du foyer, sur la base du revenu fiscal de référence. Le seuil sera de 13 900 euros pour une personne seule sans demi-part supplémentaire (1 part).

Les personnes dont les revenus sont supérieurs à ce seuil et qui bénéficiaient antérieurement d’un taux réduit passeront à la CSG à taux normal.

Le Gouvernement estime que 460 000 personnes seront impactées par cette mesure.