Départ en retraite : finir l'année pour améliorer son salaire annuel moyen

2 min de lecture

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris

Voir mes favoris

Ce contenu a bien été supprimé de vos favoris

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
© Ridofranz - iStock

Dans les régimes de base de la Sécurité sociale (régime général des salariés du privé , Sécurité sociale des indépendants et régimes agricoles ), on fait la moyenne des revenus que vous avez perçus au cours des 25 meilleures années de votre carrière pour déterminer le revenu annuel moyen qui sert à calculer votre retraite. Mais attention, vos revenus sont retenus chaque année dans la limite du plafond annuel de la Sécurité sociale. Si vous avez gagné plus que cette somme, il n’en sera pas tenu compte pour déterminer le montant de votre retraite de base. 

Consultez le guide pratique "Je prépare ma retraite"

Consultez le guide pratique "Je prépare ma retraite"
  • Une « check-list »
  • Des outils pratiques
  • Tous les articles utiles
En savoir plus

Par contre, si vous avez cotisé pendant moins de 25 ans, on fait la moyenne de toutes les années au cours desquelles vous avez cotisé au moins un trimestre. Par exemple, si avant de devenir infirmier libéral, vous avez cotisé pendant une quinzaine d’années au régime général, toutes vos années seront retenues, y compris les années au cours desquelles vous n’avez travaillé qu’un ou deux mois pendant vos vacances (boulots d’étudiant). Un calcul qui risque de plomber votre salaire annuel moyen.

Annuler les effets d’une mauvaise année

Pour faire cette moyenne, on ne tient pas compte de l’année du point de départ de votre retraite. En clair, si vous avez prévu de partir en retraite l’année prochaine, en 2022, que vous demandiez le versement de votre retraite en février ou en novembre, le résultat sera le même : votre salaire de 2022 ne sera pas pris en compte pour faire la moyenne des 25 meilleures années. Conséquence : si vous avez besoin de votre dernière année de travail pour améliorer votre moyenne (parce que vous n’avez que 24 années au plafond ou une très mauvaise année parmi vos 25 « meilleures »), vous aurez intérêt à demander le versement de votre retraite à compter du 1er janvier 2023. Cette stratégie vous permettra d’effacer la moins bonne de vos 25 meilleures années pour la remplacer par le salaire perçu en 2022.

41 136 € : c'est en 2021, le plafond annuel de la Sécurité sociale au-delà duquel votre revenu n'est pas pris en compte pour le calcul de votre retraite de base.

A lire aussi