Départ en retraite : faire vérifier et corriger votre relevé de carrière

2 min de lecture

Retrouvez ce contenu dans votre compte en cliquant sur ce lien

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris

Voir mes favoris

Ce contenu a bien été supprimé de vos favoris

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
© Ross Helen - iStock

Tous les futurs retraités ont désormais la possibilité d’accéder en ligne à leur compte retraite depuis le site Info-retraite.fr ou via l’application mobile Mon Compte Retraite. Il suffit de se connecter avec France Connect – comme sur n’importe quel site mis en place par les pouvoirs publics – avec ses identifiants habituels.

Un outil de pilotage utile avant la retraite

Voir toute votre carrière

Vous avez accès à un déroulé de votre carrière mis à jour pratiquement en temps réel : périodes travaillées, de chômage, de maladie... Votre compte récapitule, année après année, tous les droits que vous avez acquis en contrepartie de ces périodes – exprimés en trimestres ou en points – dans tous les régimes de base et complémentaires auprès desquels vous avez cotisé. Vu la quantité d’informations brassées par les caisses de retraite, des trimestres et/ou des points peuvent manquer.

Consultez le guide pratique "Je prépare ma retraite"

Consultez le guide pratique "Je prépare ma retraite"
  • Une « check-list »
  • Des outils pratiques
  • Tous les articles utiles
En savoir plus

Examiner régulièrement votre relevé

Autant vérifier votre relevé de carrière au fur et à mesure des années. « Il n’est pas certain que lorsque vous aurez 62 ans, vous vous souviendrez dans quelle entreprise vous avez travaillé l’année de votre bac et combien vous aviez gagné », prévient Dominique Prévert, dirigeant associé d’Optimaretraite. Mieux vaut donc vous assurer que le compte est correct dès le début de votre carrière et ne pas hésiter à signaler immédiatement toute erreur ou oubli à votre caisse de retraite plutôt que de le faire à la dernière minute.

Faire rectifier les erreurs sans attendre

Autre intérêt de cette démarche : il est plus facile et rapide de faire corriger une erreur lorsqu’on a encore les preuves sous la main – feuilles de paie, attestations Pôle emploi, appels de cotisations pour les indépendants – que d’avoir à remettre la main dessus trente ans plus tard !

« Les petits points font de meilleures retraites »

L'avis de Dominique Prévert, dirigeant associé d'Optimaretraite.

Il faut avoir en tête que chaque point en moins, c’est 1,2714 € euros de retraite en moins par an. Ce qui peut paraître ridicule. Mais c’est en fait loin d’être anodin si on le rapporte à votre espérance de vie à la retraite. Cela représente un manque à gagner de l’ordre de 3 300 € pour une femme et de 2 670 € pour un homme pour 100 petits points Agirc-Arrco oubliés.

 

A lire aussi