Les retraites complémentaires vont-elles baisser ?

Les retraites complémentaires vont-elles baisser ?
Les cotisations de retraite complémentaire des salariés sont chaque année transformées en points. - © Zinkevych

Le patronat et les syndicats négocient les termes de la fusion de l’Agirc, le régime de retraite complémentaire des cadres, et de l’Arrco, la caisse à laquelle cotisent les seuls cadres.

Les retraites complémentaires des anciens salariés du privé vont-elles baisser ? Le patronat et les syndicats ont entamé mercredi 8 novembre les discussions sur les conditions de la fusion des régimes de retraite complémentaire Agirc (pour les cadres) et Arrco (pour tous les salariés), qui doit intervenir le 1er janvier 2019.

« Face aux difficultés financières » de ces caisses, cette réforme doit aboutir à la création d’un « régime unifié de retraite complémentaire », indique un accord national interprofessionnel du 30 octobre 2015.

La crainte de la CGT

La CGT craint une diminution des pensions, de l’ordre de « 9 % sur à peine 15 ans, y compris pour les retraites déjà liquidées », a déclaré Marie-José Kotlicki, représentante du syndicat dans les négociations, citée par l’Agence France-Presse.  

Une possibilité que les autres participants aux discussions écartent. « Il n’est pas souhaitable, ni économiquement ni socialement, de baisser les pensions », a ainsi assuré Claude Tendil, représentant du Medef.

Une modulation des pensions en cas de déficit

Selon Le Parisien/Aujourd’hui en France, un document de travail établi par les services techniques de l’Agirc et de l’Arrco prévoit que le nouveau régime aura la faculté de modifier le montant des pensions en cas de déficit, en agissant notamment sur la valeur de service du point de retraite complémentaire. Cette modulation pourra intervenir « de manière quasi-automatique », précise le quotidien.

Les cotisations de retraite complémentaire des salariés sont chaque année transformées en points. Pour fixer le nombre de points qui vous revient annuellement, « votre caisse de retraite divise le montant des cotisations (salariales + patronales) par le prix d’achat d’un point », expliquent l’Agirc et l’Arrco dans une brochure publiée en 2016.

Lorsque vous prenez votre retraite, « le montant annuel de votre retraite complémentaire » est « calculé en multipliant le nombre total de vos points par la valeur du point en vigueur l’année de votre départ ».

Les discussions doivent aboutir à la conclusion d’un accord. La prochaine séance de négociations, susceptible d’être la dernière, est prévue le 17 novembre.