Pension de réversion : les droits du conjoint survivant

Si votre conjoint décédait, pourriez-vous prétendre au versement d'une pension de réversion ? Quel serait son montant ? Comment en faire la demande ? Toutes les réponses dans ce guide.

Retrouvez ce contenu dans votre compte en cliquant sur ce lien

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
  • Retraite : qui a droit à la réversion ?

    Retraite : qui a droit à la réversion ?

    Pour avoir le droit à la pension de réversion, il faut certes être veuf, mais cela ne suffit pas ! Car son attribution est subordonnée au respect de différents critères. Et ceux-ci varient selon le régime d’affiliation du défunt. Revue de détails.

  • Retraite : quelles conditions pour la pension de réversion ?

    Retraite : quelles conditions pour la pension de réversion ?

    La pension de réversion est versée au conjoint survivant (ou à l'ex-conjoint), après le décès de l'assuré. Mais il faut remplir un certain nombre de conditions pour pouvoir en bénéficier. Vérifiez si vous pouvez y prétendre.

  • Réversion : comment évaluer la pension ?

    Réversion : comment évaluer la pension ?

    Si vous êtes éligible à la pension de réversion, une autre interrogation surgit aussitôt : combien allez-vous percevoir ? La somme qui vous sera versée dépend du régime auquel cotisait le défunt.

  • Réversion : comment effectuer votre demande de pension ?

    Réversion : comment effectuer votre demande de pension ?

    Quel que soit le régime d’affiliation, la pension de réversion n’est jamais attribuée automatiquement. Il convient de la demander, en principe auprès de la dernière caisse de retraite dont dépendait le défunt.

  • Les délais de recours pour contester une pension de réversion

    Les délais de recours pour contester une pension de réversion

    Contester le montant d’une pension de réversion ou son refus, c’est possible si l’on estime que la caisse n’a pas pris en compte certains éléments. Quels sont les délais de recours ?

  • La pension de réversion du régime général

    La pension de réversion du régime général

    La pension de réversion est versée au conjoint et ex-conjoints survivants d’un salarié du secteur privé. Elle représente une partie de la retraite que percevait ou aurait perçu le défunt. La réversion est attribuée aux veuves comme aux veufs.

  • La pension de réversion du régime des non-salariés

    La pension de réversion du régime des non-salariés

    La pension de réversion s’adresse au conjoint survivant ou aux ex-conjoints d’une personne décédée qui cotisait au régime des exploitants agricoles (MSA), au régime social des indépendants (RSI) regroupant les régimes de retraite des artisans, des industriels et des commerçants au régime de base des professions libérales (Caisse nationale de l’assurance-vieillesse des professions libérales) ou au régime spécifique des avocats.

  • La pension de réversion du secteur public

    La pension de réversion du secteur public

    Tous les régimes du secteur public (pension de base, RAFP et Ircantec) assurent au conjoint ou ex-conjoint survivant d’un assuré décédé une pension de réversion.