Payer moins d'impôts une fois à la retraite

1 min de lecture

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris

Voir mes favoris

Ce contenu a bien été supprimé de vos favoris

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
© Bojan89 - iStock

L’abattement fiscal pour les plus de 65 ans

Les personnes âgées de plus de 65 ans au 31 décembre bénéficient d’un abattement spécifique sur leur revenu imposable. Sa déduction est automatiquement reportée sur la déclaration de revenus. En 2021, l’abattement s’élevait à 2 446 € pour un revenu net global du foyer fiscal inférieur à 15 340 € et à 1 224 € lorsqu’il est compris entre 15 340 € et 24 690 €. Il est doublé si le conjoint est aussi âgé de plus de 65 ans.

Consultez le guide pratique "Je prépare ma retraite"

Consultez le guide pratique "Je prépare ma retraite"
  • Une check-list pour ne rien oublier
  • Des outils pratiques
  • Tous les articles utiles
J'y vais

Deux crédits d’impôt

À la différence de la réduction et de la déduction d’impôt qui ne comptent que si vous êtes imposable, avec le crédit d’impôt, vous êtes remboursé par le fisc, même si vous ne payez pas d’impôts !

Le recours à une aide à domicile donne droit à un crédit d’impôt de 50 %, dans la limite de 12 000 € par an (majoré de 1 500 € pour chaque membre du foyer fiscal âgé de plus de 65 ans, sans pouvoir excéder le total de 15 000 €).

L’installation par un professionnel d’équipements pour personnes âgées ou handicapées (barre d’appui, baignoire à porte, etc.) dans sa résidence principale permet aussi de prétendre à un crédit d’impôt de 25 %, dans la limite de 5 000 € (10 000 € pour un couple soumis à une imposition commune).

25 % : c'est la part de la facture de l'Ehpad qui peut être déduite de vos impôts, dans la limite de 10 000 € par an.

Des impôts locaux allégés

Taxe foncière

Les personnes âgées ou invalides ayant de faibles ressources ont droit, sous conditions, à une exonération totale ou à un dégrèvement d’office de 100 € de la taxe foncière sur leur résidence principale.

Bientôt ou déjà à la retraite : recevez nos articles par email
Chaque semaine, recevez les dernières actualités "retraite" pour faire les bons choix !

Taxe d’habitation

Un dégrèvement d’office progressif de la taxe d’habitation sur la résidence principale a, par ailleurs, été mis en place depuis 2018 et permet d’en être totalement ou en partie exonéré. Mais attention, la redevance audiovisuelle doit toujours être payée, sauf cas d’exonération (revenu fiscal de référence est égal à zéro, bénéficiaires de l’AAH, de l’Aspa ou de l’ASI, invalidité à 80 %).

A lire aussi