Une caisse de retraite réclame un trop perçu aux héritiers

Votre question

En juillet 2005, j'ai hérité avec ma sœur d'un oncle décédé le 10/06/2005. La caisse générale interprofessionnelle de retraite des salariés à Lyon, prévenue par lettre recommandée avec accusé de réception dès le décès, s'est manifestée par téléphone en octobre 2008 puis par courrier ordinaire le 05/11/2008, plus de 3 ans après le décès pour nous réclamer un trop perçu de 1 336,57 €. J'ai indiqué par courrier que je n'étais pas d'accord, je n'ai aucune preuve et trace du virement de cette retraite sur le compte de mon oncle après son décès. En effet, je n'ai jamais pu obtenir les relevés bancaires du xxx après décès malgré mes relances. J'ai eu simplement un solde global. Compte tenu de ces éléments, pouvez-vous me dire quels sont mes recours ? Pour cette caisse de retraite, puis-je opposer le délai de prescription prévu au delà de 2 ans par la caisse Nationale d'assurance vieillesse (article L-355-3 du code de la sécurité sociale) ?

A lire aussi
Publié le