Pension de réversion : quelles sont les conditions pour pouvoir y prétendre ?

Votre question

J'ai 2 enfants d'un premier mariage qui a duré 8 ans. Le père de ces deux enfants n'est pas décédé. Actuellement, je vis en concubinage depuis 20 ans avec un homme dont j'ai eu un enfant. Nous sommes en retraite tous les deux, lui âgé de 60 ans, moi de 61 ans. Nous étions tous les deux éducateurs spécialisés. La retraite de mon concubin est environ de 1 800 € par mois et 2 300 € pour moi. En cas de décès de l'un ou l'autre, n'étant pas mariés, on ne pourrait prétendre à une pension de réversion. Si nous décidions de nous marier prochainement, pourrions nous y prétendre ? Combien de temps après le mariage ? Nos salaires ne dépassent-ils pas un plafond ? Est-ce que la somme versée est alors proportionnelle au nombre d'année de mariage ?

A lire aussi
Publié le