Pension de réversion : comment obtenir une estimation de la somme que je pourrais recevoir ?

Votre question

Mon ex-mari est décédé à la Réunion, le 15 novembre 2008, où il vivait avec une Malgache de 33 ans sa cadette. J'étais sa seconde épouse (19 ans, 6 mois de mariage). Sa pension de réversion a été attribuée à sa 3ème épouse dont il était juste séparé (22 ans de mariage). Il a déshérité ses enfants en mettant tous ses avoirs au nom de l'enfant qu'il avait eu à 68 ans avec cette jeune Malgache. Mes deux enfants, que j'ai eu avec lui, veulent que je demande ma part de réversion (femme divorcée non remariée). Je n'aurais droit qu'à la réversion des retraites complémentaires (AGIRC-ARRCO) étant moi-même retraitée de la RATP. Je connais sa troisième épouse (sa veuve) et je sais quelle somme elle touche pour 22 ans de mariage donc je toucherais un peu moins. Mais je voudrais savoir exactement combien je toucherais si je fais ma demande à PRO-BTP. Or il paraît qu'il est interdit de faire une estimation à une épouse divorcée... J'ai cherché dans toute la réglementation des retraites et je n'ai rien trouvé confirmant cet interdit. J'ai 73 ans et j'ai une retraite "minorée" du fait que je n'ai pas travaillé pendant 14 ans. Une petite réversion arrangerait mes finances sauf si cela doit me faire sauter une tranche d'impôts et me faire perdre quelques avantages. C'est le raison pour laquelle je veux faire une demande d'estimation. Pouvez-vous m'indiquer si cela est possible ou sur quels textes les caisses AGIRC-ARRCO se fondent pour me la refuser ?

A lire aussi
Publié le