Bénévoles au sein d'une association : pensez au compte d'engagement citoyen

1 min de lecture

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris

Voir mes favoris

Ce contenu a bien été supprimé de vos favoris

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
© Machine Headz - iStock

Institué en 2016, le compte engagement citoyen (CEC) est un dispositif destiné à valoriser les actions de bénévolat, de volontariat (service civique, sapeur-pompier...) ou de réserviste. Intégré au compte personnel d’activité (CPA), il permet d’acquérir des droits à la formation qu’il est possible d’utiliser même à la retraite.

Comment en bénéficier ?

Pour être éligible, vous devez siéger dans l’organe d’administration ou de direction d’une association ou participer à l’encadrement d’autres bénévoles et ce, pendant au moins 200 heures au cours de l’année civile dont 100 au sein de la même association. Par ailleurs, l’association doit être déclarée depuis au moins trois ans et respecter les dispositions de la loi de 1901.

Consultez le guide pratique "Je demande ma retraite"
Consultez le guide pratique "Je demande ma retraite"
  • Une check-list pour ne rien oublier
  • Des outils pratiques
  • Tous les articles utiles
  • J'y vais

    Comment déclarer vos heures de bénévolat ?

    Vous devez déclarer ces heures entre le 1er janvier et le 30 juin de l’année suivante sur le site Lecomptebenevole.associations.gouv.fr. La déclaration doit ensuite être validée par un responsable de l’association le 31 décembre au plus tard.

    Comment utiliser les droits que vous avez acquis ?

    En tant que bénévole retraité, vous pouvez uniquement les mobiliser pour suivre une formation permettant d’acquérir des compétences nécessaires à vos missions (comptabilité, numérique, etc.). La liste des formations est disponible sur le site Moncompteformation.gouv.fr.

    Astuces

    A lire aussi