Avant de partir en retraite, faites un inventaire minutieux de tous vos trimestres

1 min de lecture

Retrouvez ce contenu dans votre compte en cliquant sur ce lien

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris

Voir mes favoris

Ce contenu a bien été supprimé de vos favoris

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
© insta_photos - iStock

Lorsque l’heure de la retraite approche, le moindre trimestre manquant est particulièrement pénalisant pour deux raisons : soit il va être synonyme de décote sur le montant des pensions, soit il signifie qu’il va falloir continuer à travailler… D’où l’importance de faire la chasse aux éventuels trimestres manquants sur votre relevé de carrière. Cet exercice exige un minimum de rigueur.

Comment procéder ?

Créez d’abord votre compte retraite afin de disposer de votre relevé de carrière, si ce n’est pas déjà fait (voir page 32).

Imprimez-le puis vérifiez le nombre de trimestres obtenus année après année, 4 étant le maximum. Si tel n’est pas le cas, repérez l’éventuelle cause de ce manque. Certains trimestres peuvent n’avoir pas été reportés faute d’information de votre régime de base à ce sujet : par exemple, les 4 ou 5 trimestres accomplis pour période de service national. Pour les réintégrer dans votre décompte, vous devez demander un « état signalétique des services » auprès du corps d’armée concerné.

Consultez le guide pratique "Je prépare ma retraite"

Consultez le guide pratique "Je prépare ma retraite"
  • Une « check-list »
  • Des outils pratiques
  • Tous les articles utiles
En savoir plus

Plus simplement, les 8 trimestres attribués pour leurs enfants aux mères de famille salariées peuvent ne pas encore être inscrits sur votre compte retraite : une simple copie de votre livret de famille permet de régulariser cette situation. De façon plus spécifique, les trimestres accomplis en début de carrière (jobs d’été), sous un statut professionnel différent ou encore à l’étranger (en contrat local et en tant qu’expatrié) peuvent eux aussi ne pas avoir été pris en compte. Là encore, il vous appartient de les faire valider en récupérant les justificatifs nécessaires (bulletins de paie, attestations de versement des allocations chômage, d’indemnités journalières de la Sécurité sociale, etc.).

« Une double vérification s'impose »

L'avis de Dominique Prévert, dirigeant associé d'Optimaretraite.

Répertorier les trimestres retraite manquants, c’est bien. Faire également ce travail pour les points de retraite complémentaire Agirc-Arrco, qui peuvent eux aussi, n’avoir pas été correctement enregistrés, c’est encore mieux !

 

Bientôt ou déjà à la retraite : recevez nos articles par email
Chaque semaine, recevez les dernières actualités "retraite" pour faire les bons choix !

A lire aussi