Rechercher une lettre type

Lettre de demande d'aide financière au Pôle emploi en cas de fin de droit aux allocations de chômage

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner

Les aides financières de Pôle emploi en fin de droit

L’aide forfaitaire de fin de droit

En 2020, l’aide forfaitaire de fin de droit d’un montant 324 € est versée une seule fois au demandeur d’emploi, dont les droits arrivent à terme et dont les ressources ne permettent pas de bénéficier de l’Allocation de Solidarité Spécifique (ASS). Ce montant est égal à 27 fois la partie fixe de l’Allocation chômage d’aide au Retour à l’Emploi (ARE).


Pour bénéficier de l’aide forfaitaire de fin de droit, il faut faire la demande à Pôle emploi dans les deux (2) mois à compter de la notification du refus de la demande d’ASS.


L’Allocation de Solidarité Spécifique (ASS)

L’allocation de solidarité spécifique est destinée aux demandeurs d’emploi dont les droits arrivent à terme et ne bénéficient pas la possibilité de bénéficier d’une nouvelle ouverture de droits.


Pour prétendre aux versements de l’allocation de solidarité spécifique, vous devez justifier :


  • Être encore à la recherche effective d’un emploi
  • D’avoir exercé pendant 5 ans une activité salariée sur les 10 dernières années qui précèdent votre inscription à Pôle emploi
  • Ne pas avoir des ressources mensuelles supérieures à 1171,80 € pour une personne seule et 1841,40 € pour un couple


Si vous êtes éligible à l’ASS, votre agence Pôle emploi vous transmettra automatiquement un formulaire à remplir 30 jours avant la fin de votre allocation chômage d’aide au retour à l’emploi.


Bon à savoir : Sans nécessairement attendre la fin de vos droits, Pôle emploi accompagne les demandeurs d’emploi qui souhaitent créer ou reprendre une entreprise. De cette manière, si vous avez la fibre entrepreneuriale vous pouvez prétendre aux aides suivantes :


  • L’Aide à la Reprise ou à la Création d’Entreprise (ARCE) : D’un montant égal à 45 % des droits à l’ARE qui restent à verser, Pôle emploi vous verse vos allocations chômage sous la forme de capital afin de créer votre entreprise ou de reprendre une entreprise existante.


  • L’Aide Individuelle à la Formation (AIF) : L’AIF permet à tout demandeur d’emploi de bénéficier au financement d’une formation destinée à la création ou à la reprise d’entreprise.


Le Revenu de Solidarité Active (RSA)

Si vous êtes inéligible à l’Allocation de Solidarité Spécifique (ASS) faute d’avoir suffisamment travaillé, vous pouvez potentiellement prétendre au versement du Revenu de Solidarité Active. Il s’agit d’une aide financière mensuelle qui vous assure un minimum de revenu. En fonction des ressources que vous déclarez, votre droit au Revenu de Solidarité Active est renouvelé trimestriellement.


Le calcul du montant du Revenu de Solidarité Active prend en compte l’âge du demandeur et la composition de son foyer. De même, les conditions d’attributions du Revenu de Solidarité Active varient selon le profil du demandeur. Il existe ainsi quatre (4) types de Revenu de Solidarité Active :

Mis à jour