Les jeux en ligne bientôt autorisés en France

Le coup d’envoi de l’ouverture des jeux d’argent en ligne en France est fixé au mois de juin 2010. Le projet de loi visant à encadrer le développement de l’offre de jeux et de paris sur Internet a été adopté par l'Assemblée nationale le 13 octobre 2009.

class="field field-name-body field-type-text-with-summary field-label-hidden view-mode-full">

Il prévoit que seuls les opérateurs ayant obtenu une licence des autorités françaises seront habilités à proposer des jeux sur le territoire français. Objectifs : mieux lutter contre le blanchiment d’argent, protéger les joueurs contre les risques de dépendance, lutter contre le jeu des mineurs et garantir l’éthique des compétitions sportives.

Ainsi, les opérateurs devront demander une licence pour chaque type de jeu : paris hippiques, paris sportifs et poker. Confrontés à cette concurrence, les opérateurs historiques (PMU, Française des jeux, casinotiers), seuls autorisés aujourd’hui à proposer des jeux d’argent, préparent leur riposte.

La Française des jeux est ainsi prête à miser sur le poker pour étendre son offre. Effectivement, l’État garde un œil attentif sur une entreprise dont elle détient 72 % du capital et qui conservera le monopole en France sur les jeux de loterie. D’autant que la Française des jeux, qui a réalisé un chiffre d’affaires de 9,2 milliards d’euros en 2008, verse près de la moitié des 5 milliards d’euros de recettes fiscales prélevés annuellement sur le secteur des jeux d’argent.