J'ai légèrement blessé le cambrioleur qui s'est infiltré à mon domicile, suis-je responsable ?

Retrouvez ce contenu dans votre compte en cliquant sur ce lien

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner

Ce que vous devez savoir

Un sentiment de vengeance personnelle est présent chez de nombreux êtres humains notamment lorsqu'un malfaiteur s'infiltre dans leur propriété dans l'intention d'y commettre un vol. En effet, paniqués, sous le choc qu'un individu soit entré par effraction dans leur domicile, il n'est pas rare que des propriétaires se fassent justice eux-mêmes et s'en prennent au cambrioleur.
Néanmoins, le fait de blesser autrui, volontairement ou involontairement, est susceptible d'entraîner la responsabilité ...

Textes de référence

(1) Article 1240 du Code civil(2) Article 122-5 du Code pénal...

df
Publié le