J'ai signalé une usurpation de mes plaques d'immatriculation mais je continue à recevoir des contraventions. Que dois-je faire ?

Retrouvez ce contenu dans votre compte en cliquant sur ce lien

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner

Ce que vous devez savoir

Un usurpateur de plaques d'immatriculation commet ce délit pénal pour se soustraire aux sanctions prévues en matière d'infractions routières (retrait de points, amende, suspension ou annulation du permis de conduire) (1).
En pratique, la duplication de l'immatriculation ne se limite pas à une seule infraction et l'usurpateur a l'intention d'en commettre un certain nombre aux frais du véritable propriétaire. De ce fait, il est important que la victime dépose plainte dès la réception de la premi...

Textes de référence

(1) Articles L317-2 et suivants du Code de la route.(2) Articles 529-9 et suivants du Code de procédure pénale.(3) Arrêté du 9 février 2009 relatif aux modalités d'immatriculation des véhicules....

df
Publié le