A cause d'une rature faite sur le constat, l'assurance m'impute la responsabilité de l'accident à 50% alors que je ne suis pas en tort. En a-t-elle le droit ?

Retrouvez ce contenu dans votre compte en cliquant sur ce lien

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner

Ce que vous devez savoir

Après un accident de la circulation impliquant plusieurs véhicules, l'établissement d'un constat amiable est fortement recommandé afin de faciliter les démarches auprès des assureurs.
Lors de la rédaction du constat, les parties impliquées dans l'accident s'engagent à faire une exacte déclaration de l'accident, à défaut, elles s'exposent à la déchéance de leurs garanties (1).
Une fois rempli, le constat doit être signé par les parties et cette signature vaut acceptation de l'ensemble des élém...

Textes de référence

(1) Article L172-28 du Code des assurances ...

df
Publié le