Puis-je exercer mon droit de retrait s'il fait trop froid pour travailler ?

Retrouvez ce contenu dans votre compte en cliquant sur ce lien

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner

Ce que vous devez savoir

Le seul fait qu'il fasse froid n'autorise pas le salarié à exercer son droit de retrait. Par ailleurs, dans la même logique, la seule situation de canicule ne permet pas au salarié d'exercer son droit de retrait (1).
En effet, pour que le salarié puisse valablement exercer son droit, il doit être exposé à un danger grave et imminent.
Le froid peut justifier le droit de retrait dès lors qu'il existe des risques pour la santé de ceux qui y sont exposés, tels que gelures, engelures, hypothermie,...

Textes de référence

(1) Circ. DRT n°2004/08 du 15 juin 2004 et Circ. DRT n°2006/14 du 19 juillet 2006...

df
Publié le