Mon chirurgien esthétique m'a proposé une intervention et rétrospectivement, je me suis aperçu que celle-ci était interdite en France en raison des dangers qu'elle présente pour la santé. Quels sont mes recours ?

Retrouvez ce contenu dans votre compte en cliquant sur ce lien

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner

Ce que vous devez savoir

Certains procédés de chirurgie esthétique se voient interdits en France en raison des dangers graves pour la santé humaine qu'ils présentent. Par exemple, certaines techniques de lyse adipocytaire (procédés d'amincissement de destruction de cellules graisseuses) ont été interdites en 2011 en raison de complications graves présentées par certains patients (1).
Naturellement, le fait pour un praticien de continuer à pratiquer ces interventions, en dépit des interdictions légales, constitue une g...

Textes de référence

(1) Décret n° 2011-382 du 11 avril 2011 relatif à l'interdiction de la pratique d'actes de lyse adipocytaire à visée esthétique(2) Article L1142-1 du Code de la santé publique(3) Article 223-1 du Code pénal(4) Articles L4126-1 et suivants du Code de la santé publique...

df
Publié le