Ma banque peut-elle refuser ma demande de désolidarisation alors que je divorce de mon conjoint, avec qui j'avais souscrit le prêt?

Ce que vous devez savoir

Lorsqu'un emprunt immobilier a été consenti par la banque à un couple, par exemple pour l'achat de leur résidence principale, ils sont considérés comme co-emprunteurs, et surtout solidairement responsables du remboursement du crédit. Cela signifie que si l'un d'eux ne s'acquitte plus des mensualités de l'emprunt, le banquier est parfaitement en droit de se tourner vers l'autre pour en exiger le paiement en totalité (1).
Les choses se compliquent en cas de divorce, et plus largement en cas de s...

Textes de référence

(1) Article 1313 du Code civil ...

df
Publié le