Dans quel cas un arrêt de travail peut-il être abusif et justifier un licenciement ?

Retrouvez ce contenu dans votre compte en cliquant sur ce lien

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner

Ce que vous devez savoir

Un arrêt de travail abusif peut être un motif de licenciement. Un arrêt de travail est abusif dès lors :

qu'il n'est pas justifié ou que la justification est fallacieuse.

Un arrêt de travail non justifié peut être une cause de licenciement, mais ne justifie pas automatiquement un licenciement. Il est nécessaire de tenir compte des circonstances propres à chaque situation.
Commet par exemple une faute caractérisée comme grave, le salarié qui a attendu 19 jours pour envoyer son arrêt malad...

Textes de référence

(1) Cass. Soc. 26 mai 2010, n°08-41595(2) Cass. Soc. 19 mars 1981, n°79-41223(3) Cass. Soc. 30 mai 2007, n°06-41385 et Cass. Soc. 20 octobre 2016, n°15-16813(4) Cass. Soc. 12 février 1985, n°82-42983(5) Cass. Soc. 21 novembre 2018, n°16-28513(6) Cass. Soc. 21 juillet 1994, n°93-40554(7) Cass. Soc. 28 janvier 2015, n°13-18354...

df
Publié le