Dans quels cas les juges ont-ils considéré que l'abandon de poste ne justifiait pas un licenciement ?

Retrouvez ce contenu dans votre compte en cliquant sur ce lien

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner

Ce que vous devez savoir

Les juges estiment que certains abandons de poste sont justifiés, et ne peuvent pas entraîner un licenciement. C'est le cas lorsque l'abandon :

est consécutif à l'annonce du décès d'un proche (1) ;
par un salarié d'une station-service, est momentané et justifié par l'aide dont avait besoin une automobiliste. De surcroît, l'employeur ne démontrait pas que cette absence momentanée avait sérieusement perturbé le fonctionnement de l'entreprise (2) ;
est lié à l'état de santé du salarié afin qu...

Textes de référence

(1) Cass. Soc. 22 novembre 2000, n°98-43283(2) Cass. Soc. 31 mai 1995, n° 93-43890 (3) Cass. Soc. 22 mars 2017, n°15-20980  (4) Cass. Soc. 13 mars 2013, n°12-12779 (5) Cass. Soc. 28 janvier 2009, n°07-44556 et Cass. Soc. 25 novembre 2015, n°14-21272 ...

df
Publié le