Dans quels cas les juges ont-ils considéré que l'abandon de poste justifiait un licenciement pour faute grave ?

Retrouvez ce contenu dans votre compte en cliquant sur ce lien

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner

Ce que vous devez savoir

L'abandon de son poste de travail par un salarié constitue presque toujours un motif de licenciement. Dans la plupart des cas l'employeur pourra licencier l'intéressé pour faute grave.
Les juges prennent en considération la durée de l'abandon de poste, ses conséquences sur le fonctionnement de l'entreprise, la qualification et le degré d'importance des missions confiées au salarié absent.
Les juges ont estimé que l'employeur était fondé à licencier le salarié pour faute grave suite à un aband...

Textes de référence

(1) Cass. Soc. 8 novembre 1989, n°85-40182(2) Cass. Soc. 12 octobre 1983, n°81-40703(3) Cass. Soc. 11 février 1998, n°94-42842(4) Cass. Soc. 14 mai 1996, n°94-45256(5) Cass. Soc. 15 mai 2013, n°11-28749(6) Cass. Soc. 10 octobre 2001, n°99-45374(7) Cass. Soc. 29 juin 2017, n°15-22856  (8) Cass. Soc. 28 mai 2014, n°12-28457...

df
Publié le