Lettre de licenciement d'une nounou / assistante maternelle

Retrouvez ce contenu dans votre compte en cliquant sur ce lien

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner

Dans quel cas utiliser ce modèle ?

Vous ne souhaitez plus confier votre enfant à l'assistant(e) maternel(le)/nounou que vous employez alors que celle-ci n'est plus en période d'essai. Vous devez donc lui notifier la rupture de son contrat.
La durée minimum du préavis est de :
- 15 jours calendaires pour une salariée ayant moins d'un an d'ancienneté à votre service ;
- 1 mois calendaire pour une salariée ayant plus d'un an d'ancienneté.
Les jours calendaires comprennent la totalité des jours de la semaine et le point de dépar

Textes de référence

Les articles 5 et 18 de la Convention collective nationale des assistants maternels du particulier employeur du 1er juillet 2004 et l'article L.423-24 du Code de l'action sociale et des familles réglementent les conditions dans lesquelles le contrat de travail peut être rompu....

Notre conseil

Pour des raisons de preuve de la notification, envoyez ce courrier en recommandé avec accusé de réception au salarié en précisant si possible le motif du licenciement.
Pensez également à informer la nourrice sur les modalités d'exécution (ou non) du préavis.
Notez bien que si vous dispensez votre nounou d'effectuer son préavis, vous devez lui verser une indemnité égale au montant de la rémunération qu'elle aurait perçue si elle avait gardé votre enfant.


La lettre

df
Alice Lachaise
Publié le