Lettre de prise d'acte de la rupture du contrat au tort de l'employeur

Votre employeur ne respecte pas ses obligations contractuelles (non-paiement du salaire, non fourniture de travail, non-respect du maintien de la rémunération en cas de maladie alors que la convention collective le prévoit, non-respect des durées maximales de travail et des temps de repos...). Vous décidez donc de prendre acte de la rupture de votre contrat à ses torts exclusifs.

La lettre

df
La Rédaction
Publié le