Lettre de demande d'une réduction ou d'une dispense de préavis

Retrouvez ce contenu dans votre compte en cliquant sur ce lien

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner

Dans quel cas utiliser ce modèle ?


Vous quittez votre entreprise pour cause de démission ou de licenciement.
Votre employeur ne vous a pas dispensé par d'exécuter votre préavis. Or, vous avez retrouvé un emploi et votre nouvel employeur désire que vous commenciez à travailler immédiatement.
La solution : demander une réduction ou une dispense d'exécution de votre préavis à votre ancien employeur.

Textes de référence


En cas de licenciement, le Code du travail prévoit que l'employeur est tenu de respecter une durée minimale de préavis (Article L1234-1 du Code du travail). De même, le salarié démissionnaire ne peut pas quitter l'entreprise du jour au lendemain et doit également respecter un préavis (Article L1237-1 du Code du travail). En cas de démission, l'existence et la durée du préavis sont fixées par la loi, ou par convention ou accord collectif de travail.
En l'absence de dispositions légales, de co...

Notre conseil


Il serait imprudent de ne pas respecter votre préavis sans obtenir le consentement de votre employeur. Celui-ci pourrait en effet vous réclamer des dommages et intérêts s'il prouve que votre brusque départ lui a causé un préjudice.


La lettre

df
Rédaction Juritravail
Publié le