Lettre pour informer votre employeur de la prolongation de votre maladie

Retrouvez ce contenu dans votre compte en cliquant sur ce lien

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner

Dans quel cas utiliser ce modèle ?

Vous êtes malade. Vous avez déjà prévenu votre employeur de votre maladie mais vous le prévenez également de la prolongation de votre maladie.

Textes de référence

Lorsque vous êtes en arrêt maladie, vous devez informer votre employeur le plus rapidement possible.
Le délai de prévenance fixé par les conventions collectives est en général de 48 heures.
Vous devez justifier de votre état de santé en envoyant à votre employeur un certificat médical dans le délai prévu par la convention collective ou par l’usage de la profession....

Notre conseil

Attention : le fait de ne pas prévenir l’employeur de sa maladie ou de ne pas la justifier peut engendrer des sanctions disciplinaires voire un licenciement. Soyez prudent ! (L’envoi d’un certificat médical avec 10 jours de retard ou sans respecter le délai prévu dans la convention peut constituer une cause réelle et sérieuse de licenciement).


La lettre

df
Publié le