Lettre informant votre employeur de la prolongation de votre maladie

Dans quel cas utiliser ce modèle ?

Vous êtes malade et votre médecin vous a prescrit un arrêt de travail, raison pour laquelle vous avez prévenu votre employeur. Votre arrêt faisant l'objet d'une prolongation, vous informez votre employeur.

Textes de référence


Le salarié, tenu d'exécuter son travail selon les conditions prévues au contrat, doit avertir, dans les plus brefs délais, son employeur s'il est empêché par la maladie de remplir ses obligations. Le salarié doit justifier son absence en adressant à son employeur un certificat médical indiquant le nombre de jours d'arrêt prescrits. Une telle obligation s'applique également en cas de prolongation.
Si aucune disposition légale ne l'y oblige, bon nombre de conventions collectives, d'usages ou e...

Notre conseil


Si le salarié omet de prévenir l'employeur ou de lui adresser un certificat médical, les tribunaux examinent les circonstances de fait, qu'un délai impératif de prévenance soit ou non fixé, pour conclure selon les cas à l'absence de faute du salarié, à la faute simple, cause sérieuse de licenciement ou à la faute grave privative, de l'indemnité de licenciement (Rép. Min. n°162, JOAN du 15 septembre 1997).


La lettre

df
Valérie Lohat
Publié le