Lettre tendant à obtenir le droit pour un salarié dont le contrat est suspendu pour une longue durée de continuer à participer au fonctionnement de l'institution

Retrouvez ce contenu dans votre compte en cliquant sur ce lien

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner

Textes de référence

La suspension du contrat de travail n'entraîne pas la suspension du mandat de représentation. A titre d'exemples, ni la maladie, ni la grève, ni les congés, ni même le chômage partiel n'entraînent de suspension du mandat. Même la mise à pied du représentant n'a pas pour effet de suspendre le mandat (Cass. Soc. 23.06.1999). En conséquence, le salarié doit pouvoir exercer son mandat normalement et être convoqué à toutes les réunions. ...


La lettre

df
Publié le