Lettre de rétractation suite à une démission impulsive

Retrouvez ce contenu dans votre compte en cliquant sur ce lien

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner

Dans quel cas utiliser ce modèle ?


A force d'entendre les critiques de votre supérieur et/ou de vos collègues, vous avez craqué et envoyé à la hâte votre lettre de démission. Une fois calmé(e), vous prenez conscience que vous avez agi de façon trop impulsive. Vous écrivez à votre employeur pour vous rétracter.
 

Textes de référence

La loi ne fixe pas les conditions de la démission, mais les tribunaux considèrent que la démission ne se présume pas. Elle doit résulter d'une volonté clairement exprimée et non équivoque du salarié de quitter l'entreprise.
Ce n'est, par exemple, pas le cas lorsque le salarié a démissionné de façon impulsive sous le coup de la colère ou de l'émotion alors qu'il fait face à des reproches de son employeur ou des menaces de sanction (Cass. Soc. 7 avril 1999, n°97-40689). La volonté de démissionne...

Notre conseil


Pour des moyens de preuve, vous pouvez envoyer votre demande par lettre recommandée avec accusé de réception.
 


La lettre

df
Rédaction Juritravail
Publié le