Convocation à un entretien préalable à un licenciement pour faute lourde avec mise à pied à titre conservatoire (entreprise sans représentant du personnel)

Vous envisagez de sanctionner un salarié et, compte tenu de la gravité des faits reprochés (il a tenté de nuire à l'entreprise), vous n'excluez pas de le licencier pour faute lourde. Vous convoquez le salarié à un entretien préalable à un éventuel licenciement. Dans l'attente de votre décision sur les faits reprochés, vous décidez de mettre le salarié à pied à titre conservatoire. Il ne viendra donc pas travailler, et ne sera pas rémunéré.
Pour lire la suite, abonnez-vous
  • Accès illimité à tous les contenus du site
  • Abonnement au magazine (papier et/ou numérique)
  • Votre magazine en avant première dès le 25 de chaque mois
  • Accès à tous nos services certifiés
  • Une aide personnalisée par téléphone
  • Présence de publicité limitée pour un meilleur confort de lecture
A partir de 2,99€ /mois
Déja abonné ? Connectez-vous
df
Mathilde Guyban
Publié le

D'autres lettres types

Toutes les lettres types

Immobilier, droit du travail, retraite...

Besoin d'une réponse personnalisée ?

Nos experts sont là pour vous accompagner

J'appelle

Du lundi au samedi de 9h à 20h.

0,15 € TTC / minute depuis la France métropolitaine.

Je pose ma question

C'est tout nouveau ! Votre réponse personnalisée sous un délai maximum de 48h.

Sur le même thème