Vous travaillez sur écran et votre employeur ne respecte pas la réglementation. Vous lui demandez de la respecter

Retrouvez ce contenu dans votre compte en cliquant sur ce lien

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner

Dans quel cas utiliser ce modèle ?

Les cadences sont infernales ? Le “ syndrome des flux tendus ” a atteint votre employeur ? Voilà deux semaines que vous êtes rivé à votre écran sans bénéficier d'aucune pause malgré vos demandes insistantes. Il est temps de réagir.

Textes de référence

L'article R4542-4 du Code du travail prévoit que l'employeur doit organiser votre activité de telle sorte que votre temps quotidien de travail sur écran soit périodiquement interrompu par des pauses ou par des changements d'activité réduisant la charge de travail sur écran.
Selon un décret n°91-451 du 14 mai 1991 relatif à la prévention des risques liés au travail sur des équipements comportant des écrans de visualisation ; pour prévenir les symptômes d'astreinte visuelle et de fatigue postura...

Notre conseil

Les textes ne précisent ni le temps de travail continu ni le temps de pause. Il est donc utile de consulter la convention collective applicable à votre entreprise pour vérifier si elle prévoit une mesure en la matière.


La lettre

df
Carole Girard Oppici
Publié le