Impôts : vous pouvez déduire les frais de double résidence

Pour des raisons professionnelles, vous vivez dans un lieu distinct du lieu de votre résidence principale et vous engagez pour cela des frais de double résidence. Sachez que ces frais sont déductibles dans certains cas au titre des frais réels. Mais quels sont-ils et sous quelles conditions peut-on les déduire ? On fait le point ici.   

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
2mn de lecture
© taa22

Les dépenses de double résidence revêtent le caractère de frais professionnels lorsqu'elles sont engagées du fait de l'impossibilité de maintenir une seule résidence compte tenu du lieu de travail différent de chacun des conjoints (villes distinctes). Elles rentrent alors dans le caractère de charges déductibles du revenu brut pour la détermination du revenu imposable.

Les frais de double résidence admis en déduction ne doivent pas relever de convenances personnelles.

Qui est concerné par cette déduction ?

Toute personne engagée dans une vie commune (mariage, Pacs) peut faire valoir la déduction de ses frais de double résidence. 

Les contribuables vivant en concubinage sont également éligibles mais doivent pouvoir apporter la justification de la stabilité et de la continuité de leur relation dans le temps (contrat de bail établi au nom des deux concubins, reconnaissance d'un enfant, acquisition conjointe de la résidence principale, etc).

Quels sont les frais de double résidence éligibles à la déduction ?

Les frais admis pour la déduction d'impôt sont toutes les dépenses supplémentaires provoquées par l'utilisation temporaire du second logement en plus du domicile habituel au titre de l'année d'imposition.

On retrouve les frais suivants :

  • les frais du 2ème logement (frais de séjour) sur le lieu de travail ou à proximité : loyers et frais annexes du logement, assurancetaxe d'habitation
  • les dépenses supplémentaires de repas
  • les frais de transport (à raison d’un aller-retour par semaine pour rejoindre le domicile familial).

Comment déduire ces frais ?

Pour pouvoir couvrir les dépenses que vous engagez pour votre double résidence, vous devrez choisir la déduction des frais réels, au moment de faire la déclaration annuelle de vos revenus. 

Si vous optez pour la déduction de ces frais réels, vous devez :

  • ajouter aux salaires imposables la totalité des allocations, avantages en nature et frais d'emploi versés par votre employeur au cours de l'année
  • donner la liste détaillée de vos frais de double résidence en précisant leur nature et leur montant.

Que vous ayez effectué votre déclaration en ligne ou en version papier, il vous faut conserver les justificatifs de vos frais pendant 3 ans pour pouvoir les présenter en cas de contrôle par l'administration fiscale.

 

df
Claire Plisson
Publié le

Partager cet article :