Impôt sur le revenu : le barème kilométrique 2019

Les contribuables qui déduisent leurs frais réels peuvent recourir au barème forfaitaire publié par le fisc. Ce barème 2019 est légèrement différent de celui de 2018.

Retrouvez ce contenu dans votre compte en cliquant sur ce lien

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
1mn de lecture
Impôt sur le revenu : le barème kilométrique 2018
Impôt sur le revenu : le barème kilométrique 2018

Vous êtes salarié et utilisez pour les besoins de votre travail votre voiture personnelle ? Si vous optez pour la déduction de vos frais réels dans votre déclaration de revenus, vous pouvez recourir au barème kilométrique forfaitaire publié par le fisc pour évaluer vos frais professionnels.

Ce barème 2019 est légèrement modifié par rapport à 2018, à 2017, à 2016 et à 2015 qui n'avaient pas changé.

Il reste limité à sept chevaux fiscaux afin de limiter les réductions d’impôt aux propriétaires de véhicules puissants et polluants.

Ce barème tient compte de la dépréciation du véhicule, des frais de réparation et d’entretien, des dépenses de pneumatiques, de la consommation de carburant et des primes d’assurances auto. Il n’intègre pas les frais de péage, de garage ou de parking, ni les intérêts annuels générés par l’achat à crédit du véhicule utilisé.

Barème des frais kilométriques 2019 pour les automobiles

Puissance administrative

Jusqu’à 5 000 km

De 5 001 km à 20 000 km

Au-delà de 20 000 km

3 CV et moins

d x 0,41

(d x 0,7) + 906

d x 0,315

4 CV

d x 0,493

(d x 0,291) + 1 136

d x 0,349

5 CV

d x 0,543

(d x 0,305) + 1 188

d x 0,364

6 CV

d x 0,568

(d x 0,32) + 1 244

d x 0,382

7 CV et plus

d x 0,595

(d x 0,337) + 1 288

d x 0,401

d : distance

Exemple : si vous avez parcouru 5 000 km pour des raisons professionnelles avec une voiture de 6 CV, vous pouvez déduire des frais kilométriques d’un montant de 2 840 € (5 000 x 0,568).

Barème des frais kilométriques 2019 pour les vélomoteurs et scooters dont la cylindrée est inférieure à 50 cm3

De 0 à 2 000 km

De 2 001 à 5 000 km

Plus de 5 000 km

d x 0,269

(d x 0,063) + 412

d x 0,146

Barème des frais kilométriques 2019 pour les motos e scooters dont la cylindrée excède 50 cm3

 

De 0 à 3 000 km

De 3 001 à 6 000 km

Plus de 6 000 km

1 à 2 CV

d x 0,338

(d x 0,084) + 760

d x 0,211

3 à 5 CV

d x 0,4

(d x 0,070) + 989

d x 0,235

6 CV et plus

d x 0,518

(d x 0,067) + 1 351

d x 0,292

df
Anne-Gaëlle Nicolas-Koch
Mis à jour le

Partager cet article :