Impots.gouv.fr met en garde sur les arnaques au phishing

Les Finances publiques donnent l'alerte : avec le paiement mensualisé de la taxe foncière et de la taxe d'habitation, mais surtout en raison de la déclaration de l'impôt sur le revenu, les tentatives de phishing se multiplient. Nos conseils pour éviter les arnaques. 

Retrouvez ce contenu dans votre compte en cliquant sur ce lien

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
2mn de lecture
© Mathieu Sicard

L'impôt sur le revenu est aujourd'hui prélevé à la source mais cela ne vous dédouane pas de faire votre déclaration annuelle. Entre ce rendez-vous, les taxes mensualisées et les crédits d'impôts, les occasions sont nombreuses de se connecter à impots.gouv.fr et les cyber-escrocs le savent bien. 

Que ce soit pour vous rappeler une échéance ou vous annoncer la (fausse) bonne nouvelle d'un remboursement, ils ne tarissent pas d'idées pour vous inviter à vous connecter à un faux site et récupérer vos coordonnées bancaires et autres données personnelles, comme vos documents d'identité. La Direction générale des finances publiques le rappelle : ses services ne demandent jamais de coordonnées bancaires ou d'informations personnelles, ni par courriel, ni par téléphone. 

⚠️ #phishing#arnaques Faux sites des #impôts et courriels frauduleux 📧 : faites attention à l'adresse des sites et ne donnez jamais les références de votre carte bancaire par courriel ou par téléphone ❗️
➕ d'infos ➡️ https://t.co/oc8FE3rHbj
et ➡️ https://t.co/TUxaI9Zx8upic.twitter.com/V2gqwVJcUZ— FinancesPubliquesFr (@dgfip_officiel) February 27, 2020

Comment reconnaître un faux message des impôts ?

  • Un message vous invite à mettre à jour vos données ou à obtenir un remboursement.
  • Il comporte un lien vers une url où vous êtes invité à vous connecter. 

Le bon réflexe >>Ne cliquez pas sur le lien ! Connectez-vous à votre espace habituel en saisissant l'adresse manuellement. Si impots.gouv.fr a réellement un message pour vous, il sera disponible dans votre espace. 

J'ai reçu un faux message : que faire ?

  • Ne répondez pas au message, mail ou SMS.
  • Ne cliquez pas sur les liens, n'appelez pas le numéro de téléphone.
  • En cas de doute, connectez-vous à votre espace en tapant l'adresse à la main. 
  • Signalez le courriel comme spam dans votre boîte mail.
  • Signalez le message frauduleux sur Phishing-initiative.
  • Supprimez le message frauduleux. 

J'ai répondu au message frauduleux : que faire ?

Ne vous en veuillez pas : maintenant que vous avez appris à reconnaître les arnaques, on ne vous y prendra plus. Mais n'attendez pas pour réagir : d'un simple prélèvement à l'usurpation de votre identité, les conséquences peuvent être lourdes.

  • Si vous avez communiqué vos identifiants sur un site frauduleux, prévenez le Trésor au numéro vert : 0 805 805 817.
  • Si vous avez communiqué vos coordonnées bancaires, faites immédiatement opposition auprès de votre banque.
  • Si vous avez transmis une copie de votre carte d'identité ou tout autre justificatif, portez plainte au commissariat le plus proche pour prévenir toute tentative d'usurpation d'identité. Un escroc pourrait se faire passer pour vous et contracter, par exemple, des crédits à la consommation et cela peut être très long de faire valoir vos droits. 
  • Signalez l'escroquerie sur le site gouvernemental Internet-signalement
df
Mathieu Sicard
Publié le

Partager cet article :