Impôts sur le revenu

C’est la deuxième ressource budgétaire de l’État : l’impôt sur le revenu, acquitté par les personnes ayant leur foyer fiscal en France (ou touchant des revenus de source française). Et l’une des critiques le plus fréquemment formulées à son encontre est sa complexité. Déclarer ses revenus au plus juste sans oublier ses abattements, crédits d’impôt ou exonération favorables au contribuable, passer, par exemple, aux frais réels ou intégrer les indemnités journalières de maladie ? Puis vient le temps du règlement, avec aujourd’hui le prélèvement à la source, l’application du taux personnel ou du taux neutre, et de la régularisation avec parfois le moment des difficultés de paiement et des demandes à l’administration fiscale lors d’une régularisation. Sur tous ces points, nos experts répondent aux questions précises que les contribuables peuvent se poser… assez légitimement.

    • Impôts 2014 : les plus-values boursières

      Impôts 2014 : les plus-values boursières

      Vos plus-values sur titres réalisées en 2013 vont être soumises au barème progressif de l'impôt cette année. Le cas échéant, elles bénéficieront d'un abattement pour durée de détention des titres vendus.

    • Impôts 2014 : déduction des pensions alimentaires à des enfants mineurs

      Impôts 2014 : déduction des pensions alimentaires à des enfants mineurs

      Si vous versez une pension à votre ex-conjoint pour l'entretien de vos enfants mineurs, celle-ci est déductible de vos revenus, sous certaines conditions.

    • Impôts 2014 : la CSG déductible

      Impôts 2014 : la CSG déductible

      Une fraction de la CSG payée sur les revenus générés par votre épargne et votre patrimoine immobilier est déductible de votre revenu imposable perçu l'année de son paiement.

    • Impôts 2014 : où et comment réclamer ?

      Impôts 2014 : où et comment réclamer ?

      Une fois votre déclaration de revenus envoyée ou validée sur Internet, il n’est pas trop tard pour la corriger si vous prenez conscience d’erreurs ou d’oublis. Et en cas de doute ou de demande de délai de paiement, un guichet unique des impôts est là pour répondre à vos questions.

    • Impôts 2014 : comment contester votre avis d'imposition ?

      Impôts 2014 : comment contester votre avis d'imposition ?

      Vous avez toujours le droit de contester votre avis d'imposition et, à certaines conditions, celui de demander un étalement de vos paiements. Mais, n'en abusez pas, cela pourrait se retourner contre vous.

    • Impôts 2014 : pensions, retraites et rentes

      Impôts 2014 : pensions, retraites et rentes

      Pensions de retraite, d'invalidité ou alimentaires constituent par principe des revenus imposables. Il en va de même des rentes viagères.

    • Impôts 2014 : sommes versées lors d'une rupture du contrat de travail

      Impôts 2014 : sommes versées lors d'une rupture du contrat de travail

      Le régime fiscal des sommes versées lors de la rupture du contrat de travail (licenciement, rupture conventionnelle, démission, fin de CDD...) dépend de leur nature.

    • Impôts 2014 : salaires, frais professionnels et indemnités

      Impôts 2014 : salaires, frais professionnels et indemnités

      Les revenus procurés par l’exercice d’une activité salariée et les indemnités ou allocations imposables versées par le Pôle Emploi ou la Sécurité sociale sont préimprimés sur la déclaration. Le contribuable doit s’assurer que les montants indiqués sont exacts et, à défaut, les corriger.

    • Impôts 2014 : le calcul du quotient familial

      Impôts 2014 : le calcul du quotient familial

      Le quotient familial permet de tenir compte de chaque situation familiale et personnelle et de réclamer un impôt proportionné aux capacités de chacun.

    • ISF 2014 : évaluer son patrimoine immobilier

      ISF 2014 : évaluer son patrimoine immobilier

      Le patrimoine immobilier constitue souvent l’enjeu majeur en matière d’ISF. Déterminer sa valeur et évaluer le poids de ses charges peut se révéler ardu.

    • ISF 2014 : déclarer, payer, justifier

      ISF 2014 : déclarer, payer, justifier

      Seuls les contribuables dont le patrimoine net taxable était au moins égal à 1,3 millions d’euros au 1er janvier 2014 sont soumis à l'ISF cette année. Ceux dont le patrimoine est inférieur à ce seuil en sont exonérés.

    • ISF 2014 : pour quel patrimoine ?

      ISF 2014 : pour quel patrimoine ?

      Comment évaluer le montant de son patrimoine soumis à l'ISF ? Quelle déclaration remplir ? Qui peut bénéficier du plafonnement d'ISF ? Comment réduire le montant à payer ? Nos explications.

    • Et si vous étiez redevable de l'ISF en 2014 ?

      Et si vous étiez redevable de l'ISF en 2014 ?

      Propriétaire de votre logement et détenteur d'un portefeuille de valeurs mobilières, vous venez d'hériter d'une demeure de famille. Serez-vous soumis à l'ISF (impôt de solidarité sur la fortune) cette année ?

    • ISF 2014 : les nouvelles règles

      ISF 2014 : les nouvelles règles

      L'ISF (impôt de solidarité sur la fortune) a été réformé à plusieurs reprises ces dernières années. Pour 2014, peu de changements, les pouvoirs publics ont reconduit le barème en vigueur l'année dernière.

    • ISF 2014 : quelles exonérations ?

      ISF 2014 : quelles exonérations ?

      Lorsque le contribuable est assujetti à l'ISF, il doit établir la valeur de ses biens avant de les déclarer. Certains sont exonérés d'impôt, totalement ou partiellement.

    • Impôt 2014 : avantages aux familles et aux retraités supprimés

      Impôt 2014 : avantages aux familles et aux retraités supprimés

      L'impôt sur le revenu risque d'augmenter pour les familles en 2014. Une partie des avantages accordés aux ménages avec enfants ou aux retraités disparaît.

    • Impôt 2014 : qui bénéficiera des allègements fiscaux ?

      Impôt 2014 : qui bénéficiera des allègements fiscaux ?

      En 2014, certains foyers paieront moins d'impôt que l'année précédente. À partir de quels seuils de revenus votre impôt est-il allégé, voire supprimé ?

    • Evolution des contributions sociales sur l'épargne depuis février 1996

      Evolution des contributions sociales sur l'épargne depuis février 1996

      Les contributions sociales ont fait leur apparition dans le paysage fiscal français en février 1991. Mais ce n'est qu'à partir de 1996, qu'elles ont commencé à s'appliquer aux revenus et plus-values de l'épargne et du patrimoine.

    • Quand compter à charge son enfant majeur ?

      Quand compter à charge son enfant majeur ?

      À 18 ans, les enfants ne sont plus comptés à la charge fiscale de leurs parents. Sauf exception. Mais il est parfois plus avantageux de les déclarer seuls.

    • Impôt sur le revenu : des hausses pour tous en 2013

      Impôt sur le revenu : des hausses pour tous en 2013

      L’objectif est clair en 2013 : il s’agit d’améliorer le rendement de l’impôt sur le revenu et de rétablir sa progressivité. Tous les contribuables vont être concernés, sauf les plus modestes.

    • Impôt sur le revenu : les différents mode de paiement

      Impôt sur le revenu : les différents mode de paiement

      L’impôt sur le revenu se règle par tiers ou par mensualités. Une décision à prendre en fonction de votre situation pour gérer au mieux votre trésorerie.

    • Impôts 2012 : ce qui vous attend

      Impôts 2012 : ce qui vous attend

      Les plans de redressement des finances publiques qui se sont succédé depuis l’été 2011 ont alourdi l’imposition des ménages. Gel du barème de l'impôt sur le revenu, crédits d'impôts, voici les nouveautés qui entrent en vigueur en 2012.

    • Impôt 2012 : vos revenus

      Impôt 2012 : vos revenus

      Salaires, indemnités, épargne, prime pour l’emploi… Le point pour vérifier votre déclaration et payer le juste prix.

    • Prélèvements automatiques : prenez garde !

      Prélèvements automatiques : prenez garde !

      Le prélèvement automatique, c’est l’assurance de payer son électricité ou son téléphone à temps. Mais cette tranquillité ne doit pas exclure la vigilance du consommateur, notamment en cas de facturation erronée.