Impôts : se faciliter la tâche

C’est la deuxième ressource budgétaire de l’État : l’impôt sur le revenu, acquitté par les personnes ayant leur foyer fiscal en France (ou touchant des revenus de source française). Et l’une des critiques le plus fréquemment formulées à son encontre est sa complexité. Déclarer ses revenus au plus juste sans oublier ses abattements, crédits d’impôt ou exonération favorables au contribuable, passer, par exemple, aux frais réels ou intégrer les indemnités journalières de maladie ? Puis vient le temps du règlement, avec aujourd’hui le prélèvement à la source, l’application du taux personnel ou du taux neutre, et de la régularisation avec parfois le moment des difficultés de paiement et des demandes à l’administration fiscale lors d’une régularisation. Sur tous ces points, nos experts répondent aux questions précises que les contribuables peuvent se poser… assez légitimement.

    • Impôts 2016 : des changements a minima en 2016

      Impôts 2016 : des changements a minima en 2016

      8 millions de foyers aux revenus modestes bénéficieront d’un allégement ou échapperont à l’imposition. Rien de changé pour les autres contribuables, qui subiront la même pression fiscale qu’en 2015.

    • Impôt 2016 : le prélèvement à la source, c’est pour bientôt !

      Impôt 2016 : le prélèvement à la source, c’est pour bientôt !

      Le gouvernement a annoncé une réforme fiscale sans précédent : le prélèvement de l’impôt sur le revenu à la source.

    • Faites une simulation pour calculer votre impôt sur le revenu

      Faites une simulation pour calculer votre impôt sur le revenu

      Combien paierez-vous d’impôt en 2016 ? Vous pouvez le savoir en réalisant une simulation sur le site du ministère du Budget.

    • Impôts 2015 : aurez-vous droit à la prime pour l’emploi ?

      Impôts 2015 : aurez-vous droit à la prime pour l’emploi ?

      La prime pour l’emploi (PPE) est destinée à favoriser le retour et le maintien dans l’emploi des travailleurs à faible revenu. Elle sera versée pour la dernière fois en septembre 2015 pour les revenus 2014, et remplacée par la prime d'activité en 2016.

    • Comment est calculé le salaire imposable

      Comment est calculé le salaire imposable

      Toutes les sommes perçues en contrepartie d’une activité salariée sont en principe imposables. Il s’agit du salaire, mais également de tous ses éléments accessoires : primes et indemnités diverses, pourboires, commissions…

    • Contester un avis d'imposition

      Contester un avis d'imposition

      Pour contester un impôt qui vous est réclamé, vous avez la possibilité d'user de recours amiables avant d’entamer un contentieux judiciaire. Tour d'horizon de cette procédure longue et coûteuse.

    • Que faire si vous n'avez pas reçu votre avis d'imposition ?

      Que faire si vous n'avez pas reçu votre avis d'imposition ?

      Habituellement, les avis d'imposition arrivent dans les boites aux lettres à la fin du mois d'août ou début septembre. Que faire si ce courrier tarde à venir ?

    • Impôts 2014 : les placements financiers

      Impôts 2014 : les placements financiers

      La revenus et plus-values de placements perçus en 2013 vont être soumis au barème de l'impôt cette année. Les modalités d'imposition forfaitaire dont ils bénéficiaient jusque là sont supprimées. La fiscalité avantageuse attachée à certains produits est toutefois maintenue.

    • Impôts 2014 : la fin du prélèvement forfaitaire libératoire (PFL)

      Impôts 2014 : la fin du prélèvement forfaitaire libératoire (PFL)

      Le prélèvement forfaitaire libératoire (PFL) applicable sur option est supprimé pour les dividendes et intérêts encaissés à partir de 2013. Seuls les "petits" épargnants peuvent encore en profiter.

    • Impôts 2014 : le contrat d’assurance-vie

      Impôts 2014 : le contrat d’assurance-vie

      En cas de retrait, les produits de votre assurance-vie sont soumis au barème de l’impôt sur le revenu ou, sur option, à un prélèvement forfaitaire libératoire dont le taux varie selon l'ancienneté du contrat.

    • Impôts 2014 : les plans d'épargne et les livrets réglementés

      Impôts 2014 : les plans d'épargne et les livrets réglementés

      Les intérêts des livrets réglementés  et de certains plans d'épargne sont exonérés d'impôt.

    • Impôts 2014 : l'imposition des dividendes d'actions

      Impôts 2014 : l'imposition des dividendes d'actions

      Les dividendes sont soumis au barème progressif de l’impôt sur le revenu, pour leur montant net de frais et sous déduction d'un abattement forfaitaire de 40 % pour certains d'entre eux.

    • Impôts 2014 : le plan d’épargne en actions (PEA)

      Impôts 2014 : le plan d’épargne en actions (PEA)

      Si vous avez fermé votre plan d’épargne en actions (PEA) de moins de cinq ans en 2013, les gains sont imposés.

    • Impôts 2014 : les plus-values boursières

      Impôts 2014 : les plus-values boursières

      Vos plus-values sur titres réalisées en 2013 vont être soumises au barème progressif de l'impôt cette année. Le cas échéant, elles bénéficieront d'un abattement pour durée de détention des titres vendus.

    • Impôts 2014 : déduction des pensions alimentaires à des enfants mineurs

      Impôts 2014 : déduction des pensions alimentaires à des enfants mineurs

      Si vous versez une pension à votre ex-conjoint pour l'entretien de vos enfants mineurs, celle-ci est déductible de vos revenus, sous certaines conditions.

    • Impôts 2014 : la CSG déductible

      Impôts 2014 : la CSG déductible

      Une fraction de la CSG payée sur les revenus générés par votre épargne et votre patrimoine immobilier est déductible de votre revenu imposable perçu l'année de son paiement.

    • Impôts 2014 : où et comment réclamer ?

      Impôts 2014 : où et comment réclamer ?

      Une fois votre déclaration de revenus envoyée ou validée sur Internet, il n’est pas trop tard pour la corriger si vous prenez conscience d’erreurs ou d’oublis. Et en cas de doute ou de demande de délai de paiement, un guichet unique des impôts est là pour répondre à vos questions.

    • Impôts 2014 : comment contester votre avis d'imposition ?

      Impôts 2014 : comment contester votre avis d'imposition ?

      Vous avez toujours le droit de contester votre avis d'imposition et, à certaines conditions, celui de demander un étalement de vos paiements. Mais, n'en abusez pas, cela pourrait se retourner contre vous.

    • Impôts 2014 : pensions, retraites et rentes

      Impôts 2014 : pensions, retraites et rentes

      Pensions de retraite, d'invalidité ou alimentaires constituent par principe des revenus imposables. Il en va de même des rentes viagères.

    • Impôts 2014 : les pensions de retraite et d'invalidité

      Impôts 2014 : les pensions de retraite et d'invalidité

      Les pensions de retraite et d’invalidité versées par les régimes de base et complémentaires (retraite des salariés, des non-salariés, des fonctionnaires, etc.) sont en principe soumises à l’impôt sur le revenu.

    • Impôts 2014 : sommes versées lors d'une rupture du contrat de travail

      Impôts 2014 : sommes versées lors d'une rupture du contrat de travail

      Le régime fiscal des sommes versées lors de la rupture du contrat de travail (licenciement, rupture conventionnelle, démission, fin de CDD...) dépend de leur nature.

    • Impôts 2014 : salaires, frais professionnels et indemnités

      Impôts 2014 : salaires, frais professionnels et indemnités

      Les revenus procurés par l’exercice d’une activité salariée et les indemnités ou allocations imposables versées par le Pôle Emploi ou la Sécurité sociale sont préimprimés sur la déclaration. Le contribuable doit s’assurer que les montants indiqués sont exacts et, à défaut, les corriger.

    • Impôts 2014 : le calcul du quotient familial

      Impôts 2014 : le calcul du quotient familial

      Le quotient familial permet de tenir compte de chaque situation familiale et personnelle et de réclamer un impôt proportionné aux capacités de chacun.

    • ISF 2014 : évaluer son patrimoine immobilier

      ISF 2014 : évaluer son patrimoine immobilier

      Le patrimoine immobilier constitue souvent l’enjeu majeur en matière d’ISF. Déterminer sa valeur et évaluer le poids de ses charges peut se révéler ardu.