Impôt sur le revenu : le nouveau barème 2022 prenant en compte l'inflation

1 min de lecture

Retrouvez ce contenu dans votre compte en cliquant sur ce lien

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris

Voir mes favoris

Ce contenu a bien été supprimé de vos favoris

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
© Jochen Tack / Alamy - Reuters

Comme chaque année, sauf exception, les tranches du barème utilisé pour le calcul de l’impôt sur le revenu sont indexées sur l’évolution de l’indice des prix à la consommation hors tabac.   Le projet de loi de finances pour 2022, présenté mercredi 22 septembre, prévoit ainsi de les revaloriser de 1,4 %, le niveau de l’inflation anticipée pour 2021. En comparaison, le barème n’avait été revalorisé que de 0,2 % cette année.

Concrètement, cela signifie que l’entrée dans la première tranche imposable à 11 % pour un célibataire sans enfant (une part) se fera à partir de 10 226 € de revenu imposable, contre 10 085 € cette année.

Barème de l'impôt sur le revenu applicable aux revenus de 2021
Tranche de revenu imposable par part fiscaleTaux applicable
Jusqu'à 10 225 €0 %
de 10 226 € à 26 070 €11 %
de 26 071 € à 74 545 €30 %
de 74546 € à 160 336 €41 %
au-delà de 160 336 €45 %

Si le budget 2022 est adopté en l’état par le Parlement, c’est cette nouvelle grille qui sera utilisée pour les déclarations de revenus du printemps 2022 et qui servira à déterminer le solde d’impôt à payer au titre des revenus 2021.

Pour rappel, le barème applicable aux revenus de 2020 était le suivant :

Barème de l'impôt sur le revenu applicable aux revenus de 2020
Tranche de revenu imposable par part fiscaleTaux applicable
Jusqu'à 10 084 €0 %
de 10 085 € à 25 710 €11 %
de 25 711 € à 73 516 €30 %
de 75 517 € à 158 122 €41 %
au-delà de 158 122 €45 %

 

A lire aussi