Les grandes étapes du prélèvement à la source pour les salariés, les retraités et les indépendants

Si cette vaste réforme de collecte de l’impôt sur le revenu entre en vigueur le 1er janvier 2019, le calendrier détaillé de sa mise en œuvre varie légèrement selon votre situation.
2mn de lecture
Le calendrier détaillé de la mise en œuvre du prélèvement à la source varie légèrement selon votre situation.
Le calendrier détaillé de la mise en œuvre du prélèvement à la source varie légèrement selon votre situation.

POUR LES SALARIÉS ET LES RETRAITÉS

Printemps 2018 : vous déclarez vos revenus 2017

Vous avez souscrit votre déclaration de revenus 2017.

Si vous avez déclaré en ligne, vous avez disposé de votre taux de prélèvement calculé par le fisc. Vous avez pu choisir un taux neutre.

Si vous êtes en couple soumis à une imposition commune, vous avez pu opter pour un taux différencié, distinct de celui appliqué à votre conjoint, votre partenaire de Pacs ou votre concubin.

Eté 2018 : vous recevez votre avis d’impôt

Votre avis d’impôt est mis à votre disposition. Il comporte votre taux de prélèvement.

Si vous avez souscrit une déclaration papier, vous pouvez opter pour un taux neutre ou différencié depuis la mi-juillet.

Automne-hiver 2018 : votre employeur reçoit votre taux

L’administration fiscale envoie votre taux de prélèvement à la source à votre employeur ou à votre caisse de retraite.

Septembre-octobre 2018 : vous connaissez le montant indicatif de l’impôt à la source

Votre employeur pratique la préfiguration du prélèvement à la source ? Vous pouvez connaître le montant indicatif du prélèvement à la source qui sera mené sur votre salaire.

Janvier 2019 : le prélèvement à la source est appliqué à vos salaires

La réforme commence à s’appliquer à vos revenus. Le montant d’impôt dû chaque mois en fonction de votre taux de prélèvement est déduit automatiquement de votre salaire ou de votre pension de retraite.

Avril-juin 2019 : vous déclarez vos revenus 2018

Toujours soumis à l’obligation annuelle de souscrire une déclaration de revenus, vous devez transmettre au fisc votre déclaration concernant vos revenus perçus en 2018.

Vous disposez de votre nouveau taux de prélèvement, applicable à partir du mois de septembre.

Août-septembre 2019 : votre employeur reçoit votre taux

Le fisc communique à votre employeur ou à votre caisse de retraite le nouveau taux.

POUR LES INDÉPENDANTS

Printemps 2018 : vous déclarez vos revenus 2017

Vous avez souscrit votre déclaration de revenus 2017.

Si vous avez déclaré en ligne, vous avez disposé de votre taux de prélèvement et du montant de vos acomptes. Vous avez pu opter pour un prélèvement trimestriel plutôt que mensuel.

Eté 2018 : vous recevez votre avis d’impôt

Votre avis d’impôt (ou de situation déclarative) est mis à votre disposition. Il comporte votre taux de prélèvement et le montant de vos acomptes.

Vous avez déposé une déclaration papier ? Vous pouvez opter pour un paiement trimestriel.

Janvier 2019 : vos acomptes sont prélevés

Du fait de l’entrée en vigueur de la réforme, vos acomptes sont prélevés à partir du 15 janvier (ou du 15 février, si vous avez opté pour un prélèvement trimestriel).

Avril-juin 2019 : vous déclarez vos revenus 2018

Vous transmettez votre déclaration de revenus pour l’année 2018.

Vous disposez de votre nouveau taux de prélèvement, applicable à vos acomptes à partir du mois de septembre.

À lire aussi
df
Timour Aggiouri
Publié le

Immobilier, droit du travail, retraite...

Besoin d'une réponse personnalisée ?

Nos experts sont là pour vous accompagner

J'appelle

Du lundi au samedi de 9h à 20h.

0,15 € TTC / minute depuis la France métropolitaine.

Je pose ma question

C'est tout nouveau ! Votre réponse personnalisée sous un délai maximum de 48h.