Les avantages fiscaux de certains métiers

Lors de la déclaration de revenus ou de bénéfices, il convient de tenir compte des règles d’imposition spécifiques qui s’appliquent peut-être à votre profession. Objectif : réduire l’addition fiscale.

Retrouvez ce contenu dans votre compte en cliquant sur ce lien

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
2mn de lecture
Les marins pêcheurs bretons partent en mer devant une bigoudène
© Istock / saintho

Les assistantes maternelles

Votre salaire imposable est déterminé par la différence entre les sommes que vous avez perçues pour l’entretien et l’hébergement des enfants et une somme forfaitaire correspondant à trois fois le montant du Smic horaire par jour et par enfant (ce forfait est porté à quatre ou cinq fois ce montant si vous gardez des enfants handicapés, malades, inadaptés ou accueillez des mineurs à titre permanent). Le Smic horaire pour 2019 est de 10,03 € brut, il est de 10,15 € brut en 2020.

Les marins pêcheurs

Si vous avez exercé votre activité en dehors des eaux territoriales françaises, c’est-à-dire à plus de 12 milles des côtes, sur un navire français de 1re, 2e ou 3e catégorie, une partie de votre salaire échappe à l’impôt. Cette exonération s’applique quel que soit votre métier à bord (pêcheur, cuisinier, mécanicien…). La fraction exonérée est de 40 % ; elle est portée à 60 % pour la pêche au large et la grande pêche. Elle s’applique à la partie de votre salaire qui dépasse 19 904 € en 2019.

Les écrivains, artistes ou sportifs

Si vous avez des revenus irréguliers, vous pouvez demander qu’ils soient imposés sur la base d’un bénéfice moyen, de manière à atténuer les effets de la progressivité du barème de l’impôt sur le revenu. Cette option peut être exercée si vos revenus sont imposés en tant que salaires ou bénéfices non commerciaux (BNC) et que vous relevez du régime de la déclaration contrôlée (recettes inférieures à 70 000 €).

Mais vous ne pouvez pas en bénéficier si vous percevez des droits d’auteur en qualité d’héritier d’un écrivain ou d’un compositeur.

Votre bénéfice moyen peut être déterminé sur une période de trois ou cinq ans, en faisant la moyenne des bénéfices de 2019 et de ceux des deux ou quatre années précédentes. Pour chaque année, le bénéfice à retenir est égal à la différence entre les recettes et les dépenses. Si vous n’avez rien gagné au cours d’une ou de plusieurs années, retenez un revenu égal à zéro pour la ou les années en cause. Pour opter pour ce régime, il faut en formuler la demande en précisant le choix de la période de référence (trois ou cinq ans) et en indiquant les différents éléments de calcul du bénéfice moyen.

Les sapeurs-pompiers volontaires

Si vous êtes sapeur-pompier volontaire, vos vacations horaires et la prestation de fidélisation et de reconnaissance sont exonérées d'impôt. Ne les déclarez pas !

df
Nathalie Cheysson Kaplan
Publié le

Partager cet article :