Impôts 2020 : comment déclarer vos revenus ?

Déclaration tacite, papier ou par internet sur impots.gouv.fr : voici comment faire votre déclaration de revenus 2020 sans vous tromper !

Retrouvez ce contenu dans votre compte en cliquant sur ce lien

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
3mn de lecture
© Istock / Sutlafk

Vous devez remplir une déclaration si vous êtes domicilié en France et que vous avez perçu des revenus imposables en 2019. Vous êtes également concerné si vous résidez à l’étranger et que vous avez perçu des revenus de source française en 2019.

Seuls vos enfants mineurs à charge et les personnes rattachées à votre foyer (enfants majeurs et personnes invalides vivant sous votre toit) sont dispensés de cette obligation. Vous n'avez donc pas le choix, même si l'impôt sur le revenu est désormais prélevé à la source. 

Toutefois, vous pouvez être dispensé de remplir votre déclaration si vous faites partie des contribuables passés à la déclaration tacite. Explications.

Déclaration de revenus tacite : vous n'avez rien à faire

À compter de cette année, les contribuables pour lesquels le fisc dispose des informations nécessaires pour calculer leur impôt sont autorisés à ne pas remplir de déclaration.

Si vous faites partie des 12 millions de ménages concernés, vous avez reçu un e-mail ou une déclaration aménagée en avril, pour contrôle. Si vous n’avez ni ajout ni correction à apporter, ne faites rien. Vous serez considéré comme ayant rempli votre déclaration de manière tacite, et votre impôt sera calculé sur la base des informations dont le fisc a connaissance. Mais, si le document reçu n’est pas complet, renvoyez une déclaration, comme les années passées.

Et surtout, si vous n'avez pas reçu de nouvelles du fisc en avril, remplissez votre déclaration sur impots.gouv.fr avant le : 

  • 4 juin 2020 pour les départements n° 01 à 19 ainsi que les contribuables non résidents en France ;
  • 8 juin 2020 pour les départements n° 20 à 54 ;
  • 11 juin 2020 pour les départements n° 55 à 974/976.

Si vous êtes équipé d’internet, vous devez déclarer vos revenus de 2019 sur Impots.gouv.fr depuis votre espace particulier. Le service pour faire votre télédéclaration est ouvert depuis le 8 avril.

Comment déclarer vos revenus sur impots.gouv.fr

Saisissez votre numéro fiscal (inscrit sur votre déclaration de revenus préremplie ou sur vos avis d’imposition en haut, à gauche) et votre mot de passe. Si vous n’en avez pas, créez-le en saisissant votre numéro fiscal, votre numéro d’accès en ligne (également inscrit sur votre dernière déclaration) et votre revenu fiscal de référence de 2018 (inscrit sur votre dernier avis d’imposition).

Si vous faites votre première déclaration cette année, vous pouvez la remplir en ligne si vous avez reçu un courrier du fisc avec vos identifiants fiscaux. Sinon, vous pouvez solliciter des identifiants auprès de votre centre des finances publiques.

Bon à savoir 

En cas d’erreur dans votre déclaration en ligne, vous pourrez procéder à des rectifications entre août et décembre à partir du service de télécorrection de votre espace particulier sur Impots. gouv.fr.

De l’aide gratuite pour remplir votre déclaration

En cas de difficulté, contactez votre centre des finances publiques par mail ou par téléphone ou appelez « Impôts service » au 0810 467 687 (prix d'un appel local). L’ordre des experts-comptables propose aussi des consultations gratuites du 27 mai au 3 juin.

Enfin, vous pouvez vous rendre dans l’une des 460 maisons France Service ouvertes sur tout le territoire.

L’avis d’expert : “La déclaration sur papier est tolérée“ (par Franck Moreau, avocat à Paris) 

Seuls les contribuables dont le logement n’est pas connecté à internet, ceux qui résident en zone blanche et les primodéclarants peuvent encore remplir une déclaration sur papier. Le fisc autorise aussi à déclarer sur papier ceux qui ont internet mais qui sont incapables d’utiliser la télédéclaration. Cette tolérance vise notamment les personnes dépendantes ou handicapées. Attention, les contribuables qui ne sont dans aucune de ces situations et qui refusent de déclarer en ligne sont passibles d’une amende de 15 euros par déclaration, à compter du deuxième manquement. 

 

df
Olivier Puren
Publié le

Partager cet article :