Impôts 2020 : les enfants gardés à l'extérieur

Les frais engagés en 2019 pour la garde des enfants hors du domicile des parents ouvrent droit à un crédit d’impôt spécifique. À condition que votre progéniture soit née après le 31 décembre 2012

Retrouvez ce contenu dans votre compte en cliquant sur ce lien

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
2mn de lecture
Un enfant en crèche ouvre droit à un crédit d'impôt
© Istock / Rawpixel

Votre enfant est à la crèche ou chez une assistante maternelle

En 2019, vous avez confié la garde de vos enfants à une assistante maternelle agréée ou vous les avez inscrits dans une crèche collective ou familiale, une garderie, une halte-garderie, un centre de loisirs ? Dans tous ces cas, les sommes versées vous permettent de bénéficier d’un crédit d’impôt. Ce dernier ne joue toutefois que pour les enfants de moins de 6 ans au 1er janvier 2019 (nés après le 31 décembre 2012) que vous comptez à votre charge fiscale, exclusive ou partagée.

Cumuler les crédits d'impôt pour frais de garde

Si vous avez fait garder vos enfants à l’extérieur de chez vous et avez eu également recours aux services d’une nounou à domicile pour s’occuper de vos enfants, vous pouvez cumuler le crédit d’impôt pour frais de garde des jeunes enfants avec celui accordé en cas d’emploi d’un salarié à domicile. En tant que grand-parent, si vous rattachez votre enfant majeur à votre foyer fiscal, vous pouvez bénéficier de cet avantage pour les frais de garde de vos petits-enfants.

Un avantage égal à la moitié des dépenses engagées

L’avantage est égal à la moitié des dépenses réglées en 2019, après déduction des aides perçues (complément du libre choix du mode de garde versé par la CAF, Cesu préfinancé accordé par l’entreprise ou le comité social et économique). Seuls les frais de garde proprement dits sont retenus dans la base de calcul de l’avantage. Les frais de nourriture et les suppléments exceptionnels pour des activités extérieures (parc d’attractions, cinéma…) sont exclus de cette base.

En revanche, vous pouvez inclure l’indemnité versée à l’assistante maternelle pour acheter des jouets et couvrir une partie de ses factures d’eau, de chauffage… dans la limite de 2,65 euros par jour.

Les montants du crédit d'impôt pour frais de garde

Vos dépenses sont retenues jusqu’à 2 300 euros par an et par enfant en bas âge. En cas de résidence alternée des enfants au domicile de chaque parent, chacun des parents peut bénéficier du crédit d’impôt dans la limite des dépenses qu’il a personnellement payées, pour 1 150 euros maximum par enfant. Ces limites ne sont pas réduites si vos enfants sont nés en 2019, ont fêté leurs 6 ans en 2019 ou n’ont été gardés que pendant une partie de l’année, pour une raison ou pour une autre.

La réduction d'impôt pour frais de scolarité pour les plus grands

Une réduction d’impôt forfaitaire est accordée aux parents pour couvrir les frais de scolarité de leurs enfants à charge. Son montant dépend du niveau d’étude de l’enfant : 61 euros pour un collégien, 153 euros pour un lycéen et 183 euros pour un jeune inscrit dans l’enseignement supérieur. Son montant est divisé par deux pour les enfants mineurs en garde partagée.

df
Nathalie Cheysson Kaplan
Publié le

Partager cet article :