S'équiper contre le cambriolage

S'équiper contre le cambriolage

Dans 75 % des cas, les cambrioleurs s'introduisent par la porte. Un élément à renforcer avant tous les autres points sensibles de votre logement.

En général un voleur n'insiste pas plus de cinq minutes pour forcer une entrée : équipez vous d'un matériel pouvant résister le plus longtemps possible aux tentatives de forçage.

La serrure est le premier objet d'attaque. On aura donc soin de ne pas poser sur sa porte une serrure en saillie, facilement extractible à l'aide d'une pince.
D'une manière plus générale, il faut veiller à ne pas donner de prise aux voleurs : la serrure encastrée se doublera donc de dispositifs antipinces, afin qu'aucun objet ne puisse être glissé entre la porte et le bâti pour faire levier.

Signe extérieur de résistance

La certification A2P (Assurance Prévention Protection), apposée sur certaines protections mécaniques (serrures, verrous, volets de sécurité), atteste leur résistance aux tentatives de forçage. Elle est délivrée par le Centre national de prévention et de protection, à la suite de tests garantissant leurs performances.

Selon leur efficacité, les serrures obtiennent 1, 2 ou 3 étoiles.

Le bloc-porte et le bâti doivent être solides

Inutile de poser une serrure de qualité sur une porte qu'un simple coup de pied suffit à enfoncer.

S'il est possible de renforcer la porte existante en faisant poser un blindage sur place, il est souvent préférable de la remplacer purement et simplement, afin de vous assurer de la parfaite adéquation de la porte elle-même avec l'huisserie. Et ce d'autant plus que la différence de prix entre les deux formules a tendance à s'amenuiser.

Appartement ou maison, la protection n'est pas la même

Gérard Molière, directeur technique du Centre national de prévention et de protection : Dans un appartement dont le seul point accessible de l'extérieur est la porte palière, il est souvent suffisant de protéger celle-ci au mieux.

En revanche, dans une maison ou un appartement en rez-de-chaussée, il faut trouver un compromis économiquement acceptable. Il est recommandé de renforcer la protection de la porte d'entrée.

Mais il est difficile de doter tous les points d'ouverture (fenêtres, porte de garage…) de protections mécaniques efficaces.
L'usage d'un système d'alarme installé par des professionnels certifiés "APSAD", relié à une station de surveillance, s'avère plus adapté pour dissuader les cambrioleurs.