Prêt immobilier : en avril 2018, les taux d’intérêt ont retrouvé leur niveau de l'hiver 2017

Prêt immobilier : en avril 2018, les taux d’intérêt ont retrouvé leur niveau de l'hiver 2017
Immobilier : en avril 2018, les taux d’intérêt ont retrouvé leur niveau de l'hiver 2017 - @bernie_photo

Si on se borne à examiner les conditions d'emprunt, il est toujours temps d'acquérir un bien immobilier. Depuis la fin de l’été 2017, les taux d'intérêt diminuent doucement. Et ceux d'avril 2018 sont égaux à ceux de l’hiver 2017, d'après l'Observatoire Crédit Logement/CSA.

En avril 2018, les taux des prêts du secteur concurrentiel (hors assurance et coût des sûretés) se sont établis à 1,47 % en moyenne (1,51% en décembre 2017), selon l'Observatoire Crédit Logement/CSA.

Depuis décembre 2017, les taux ont diminué, quelle que soit la durée du prêt.

Source : Crédit Logement/CSA
 
Cette baisse est rendue possible par des conditions de financement et de refinancement de la production de crédits toujours excellentes. Elle bénéficie aussi de liquidités disponibles dans l’économie (sur)abondantes et bon marché. Elle s’appuie en outre sur une concurrence par les taux toujours très vive entre les établissements de crédit, commente l’Observatoire du Crédit Logement/CSA.

En outre ce sont les emprunteurs des 3ème et 4ème groupes qui ont bénéficié des baisses de taux les plus fortes : de 12 points de base pour les prêts à 25 ans et de l’ordre de 8 points de base pour les prêts à 15 et 20 ans.

En revanche la baisse a été très modeste pour les emprunteurs du 1er groupe, de l’ordre de 2 points de base, remarque l'Observatoire Crédit Logement/CSA.

 

Source : Crédit Logement/CSA
A noter : Le 1er groupe rassemble les 25% d'emprunteurs dont le taux est le plus bas (ceux qui présentent les meilleurs dossiers de financement), le 4ème groupe les 25% d'emprunteurs dont le taux est le plus élevé.
 

Durée des prêts

En avril 2018, la durée des prêts accordés était de 220 mois en moyenne :

  • 238 mois pour l’accession dans le neuf ;
  • 236 mois pour l’accession dans l’ancien.

Ainsi depuis le début de 2014, les durées des prêts bancaires se sont accrues de 15 mois (de 5 mois au cours de l’année 2017 et de 2 mois depuis le début de 2018). Les conditions de crédit actuelles soutiennent la réalisation des projets immobiliers des ménages, en dépit de la hausse des prix de l’immobilier constatée depuis 2015, analyse l'Observatoire Crédit Logement/CSA.