Pensez au détecteur de fumée

Pensez au détecteur de fumée
Le conduit de la cheminée doit être ramoné une à deux fois par an. - @ Henfaes

Pourquoi attendre mars 2015 et l’obligation d’installer un détecteur de fumée chez vous ? Équipez-vous dès maintenant !

L’installation et l’entretien d’un détecteur de fumée sont à la charge de l’occupant : locataire, propriétaire ou occupant à titre gratuit (article R. 129-12 et 13 du Code de la construction et de l’habitation). Toutefois, c’est au propriétaire d’y pourvoir pour les logements de fonction ou saisonniers, les logements-foyers, les résidences hôtelières à vocation sociale et les locations meublées.

Choisir un modèle à piles

Seuls sont autorisés (Décret 2011-36 du 10 janvier 2011 - J.O. du 11) à la vente les détecteurs de fumée optiques, aussi appelés « photoélectriques » ou « à cellule photoélectrique », disposant du marquage CE (norme EN 14604). Les ioniques sont interdits.

On choisira de préférence un modèle autonome fonctionnant avec piles, en évitant les entrées de gamme. Le prix varie de 10 à 100 €. Il est à noter que les modèles certifiés NF 292 ont été testés par un laboratoire indépendant.

Le fixer au milieu du plafond

Avant de se propager horizontalement, les fumées et les gaz chauds s’élèvent. Voilà pourquoi il est recommandé d’installer le détecteur au plafond, idéalement au centre ou à plus de 60 cm des angles des murs. La loi impose au moins un détecteur par logement.

Afin d’assurer une meilleure tenue en cas d’incendie, il devra être vissé au plafond plutôt que collé ou fixé avec un ruban adhésif double face.

Tester l’alarme tous les mois

Les appareils sont dotés d’un bouton qui permet de vérifier si l’alarme sonore fonctionne. Du côté des piles, la durée de vie des batteries au lithium est de cinq à dix ans ; au moindre signe de faiblesse, un bip intermittent vous avertit. Les notices des modèles certifiés NF indiquent l’autonomie moyenne de la pile.

Le nettoyage est à effectuer à l’aide d’un chiffon humide ou d’un aspirateur au moins tous les six mois, car la poussière est l’ennemi numéro un du détecteur. Attention, ne jamais le peindre !