Logement : comment éliminer les nuisibles ?

Logement : comment éliminer les nuisibles ?

Les pesticides peuvent être toxiques pour l’homme et pour les animaux domestiques. Or il existe des moyens naturels d’expulser de chez soi moustiques, fourmis, mites, souris…

Les rongeurs

Les tapettes à souris sont le piège le plus radical. Des couloirs à appâts permettent même de se débarrasser du cadavre sans le voir (Ducatillon, 4,90 €). Pour un maximum d’efficacité, placez-les perpendiculairement au mur, en posant l’appât contre celui-ci.

Les fourmis

Julien Duchesne, pharmacien et herboriste à Paris, propose d’élaborer un pot-pourri : "Associez des huiles essentielles de citronnelle, menthe, eucalyptus, lavande ou romarin à de la poudre de rhizome d’iris (10 € les 200 g) qui va les fixer, puis intégrez ce mélange à des plantes sèches."

Si toute la fourmilière s’est donné rendez-vous dans votre cuisine, vous pouvez avoir recours à la terre de diatomée, constituée de débris d’algues microscopiques extrêmement abrasifs (environ 20 € le sac de 20 kg). "Elle use la protection cireuse du corps des insectes, qui meurent de déshydratation", explique Vincent Albouy, entomologiste.

Autre solution : une boîte scellée contenant un appât à l’arsenic. De petits trous permettent aux fourmis d’y entrer. Elles ressortent avec l’appât empoisonné, qu’elles distribuent à toute la fourmilière.

Les puces

L’usage fréquent de l’aspirateur et un soin constant apporté aux animaux domestiques sont les meilleurs moyens d’éliminer les puces d’une maison. Après aspiration, détruisez le sac en le brûlant, en le laissant en plein soleil pendant 48 heures ou en le plaçant au congélateur, enfermé dans un sac en plastique.

Vous pouvez aussi fabriquer un spray répulsif avec des citrons hachés avec leur peau et de l’eau bouillante. Laissez macérer le mélange une nuit, filtrez et pulvérisez sur les zones à risque.

Les acariens

Amoureux des atmosphères humides, des moquettes et de la literie, les acariens fuiront votre maison si vous l’aérez tous les jours et si vous passez l’aspirateur sur vos tissus d’ameublement et vos matelas. "Le spray assainissant aux 41 huiles essentielles de Puressentiel (environ 14 €) est très au point", note Danièle Festy.

Pour tuer les acariens qui se sont logés dans les petits objets, comme les peluches, placez-les une journée au congélateur.

Les cafards

Ne les écrasez pas, ils transportent non seulement des microbes, mais aussi leurs œufs, qui peuvent se développer hors de la mère. Si vous n’avez que quelques spécimens chez vous, investissez dans des pièges à cafards : des boîtes contenant un appât et de la glu (Kapo, 8,50 € les quatre).

Vous pouvez aussi fabriquer votre propre piège avec un pot en verre enduit d’huile et à moitié rempli de bière.

Les moustiques

L’essence de citronnelle est un grand classique toujours efficace. Son odeur vous incommode ? "Préférez les huiles de lavandin (4 € les 5 ml), menthe poivrée (8 € les 5 ml), eucalyptus citronné (5 € les 5 ml) et géranium rosat (12,60 € les 5 ml), à utiliser avec un diffuseur électrique (environ 60 €) ou ionique (jusqu’à 160 €), qui chauffe très peu ou pas, pour ne pas dénaturer les huiles", recommande Danièle Festy, pharmacienne et spécialiste de l’aromathérapie.

"Mais les répulsifs ne sont jamais fiables à 100 %, remarque Vincent Albouy. Leur effet diminue à mesure que l’appétit de l’insecte augmente. Ils constituent une première réponse valable quand les insectes sont peu nombreux et qu’ils peuvent se nourrir ailleurs." Le plus simple reste donc d’installer des moustiquaires aux portes et aux fenêtres.

Les mites

Les mites alimentaires ne résistent pas aux pièges à phéromones, des plaques de carton collant qui attirent les mâles et les empêchent de féconder les femelles (Kapo, 7 € les deux).

Quant aux mites des vêtements, qui font un festin de vos pulls en laine, vous les empêcherez de s’installer dans vos placards en n’y rangeant que du linge très propre et en protégeant vos vêtements fragiles avec des housses.

"Déposez quelques gouttes d’huile essentielle d’eucalyptus citronné ou de lavande sur une pierre poreuse ou un galet de bois de santal que vous placerez dans l’armoire", suggère Danièle Festy. Si les mites sont déjà installées, les pièges à phéromones peuvent là aussi être efficaces.

Les mouches

La tapette n’est pas conseillée : en effet, les mouches sont des nids à microbes, que vous répandrez partout en les écrasant. Les lampes entourées d’une grille électrifiée présentent le même inconvénient. "C’est même pire, commente Vincent Albouy, elles font littéralement exploser les mouches, qui répandent des bactéries dans un rayon de 2 m !"

Le papier tue-mouches, lui, est efficace et sans danger (Fury, 3,50 € les quatre rouleaux). Si votre salon est envahi, fermez tous les volets en ne laissant filtrer qu’un rayon de lumière du jour, les mouches quitteront la pièce les unes après les autres.

Quels produits utiliser contre les bêtes ?

Si vos intrus persistent, vous pouvez essayer le borax, un minerai, et le pyrèthre, une plante, qui ont des propriétés insecticides.

La recette de Julien Duchesne : "Préparez une décoction de fleurs de pyrèthre en faisant bouillir 100 g de plantes dans un quart de litre d’alcool à 90°C et un quart de litre d’eau. Laissez macérer plusieurs jours, filtrez et pulvérisez dans la maison."

Quant au borax, ou acide borique, mélangé à de la farine, il est radical contre les cafards.