Logement : comment acheter au juste prix ?

Logement : comment acheter au juste prix ?

Comment savoir si le logement que vous visitez est proposé au juste prix ? En dehors d'une expertise menée par un professionnel de l'immobilier, vous pouvez mener votre propre enquête.

Pour savoir si le prix fixé par le vendeur est raisonnable, Il faut établir fourchette, avec un prix de base et un prix haut. Première manière de fixer votre fourchette : comparer les prix des logements que vous visitez.

Prenez en considération les différences de surface, de situation et d'équipements des différents appartements ou maisons que vous avez vus, mais c'est à vous de savoir si tel ou tel point, mis en avant pour justifier un prix plus élevé, vous importe ou non.

Comparez avec les prix figurant dans les annonces

Pour avoir une vision plus large du marché, vous pouvez comparer avec les prix des annonces parues dans la presse ou sur Internet.

Vérifiez également les indications de prix au mètre carré des dossiers paraissant régulièrement dans les journaux financiers ou les hebdomadaires d'information. Prenez garde, cela ne peut être qu'une indication approximative.

Vous pouvez aussi consulter notre carte interactive des prix immobiliers.

Prix d'un logement : interrogez les professionnels de l'immobilier

Pour affiner encore votre approche, interrogez les professionnels. Questionné en dehors de la négociation d'un bien précis, un agent immobilier n'a aucun intérêt à vous mentir sur les prix pratiqués pour le type de logement que vous recherchez, dans la région qui vous intéresse. Il sait à quel niveau se font les transactions, il vous l'indiquera.

Les notaires peuvent aussi être de bons informateurs. Réalisant toutes les transactions, ils sont extrêmement bien placés pour avoir une connaissance précise du marché.

D'autant que la profession s'est organisée pour tenir à jour un fichier des transactions immobilières sur toute la France. Tous les notaires ont la possibilité de l'interroger et donc de savoir à quel prix se sont vendus tels biens dans telle région.

Le prix est négociable

N'oubliez pas que le prix annoncé est susceptible d'être négocié. Personne ne vous reprochera d'essayer de le faire baisser.

A contrario, si le bien correspond à vos attentes, mesurez les risques qu'il y a à trop marchander. On voit régulièrement des candidats à l'accession rater une bonne affaire pour n'avoir pas voulu céder sur quelques centaines d'euros.