Améliorer les performances énergétiques de son logement

Améliorer les performances énergétiques de son logement

Dès aujourd’hui, les particuliers doivent réfléchir à la façon d’optimiser les performances énergétiques de leur habitat. Pierre Hérant, ingénieur, chef du département "Bâtiment et urbanisme" de l’Ademe, donne ses conseils sur les travaux à entreprendre.

Quelles sont les dépenses d’énergie qui pèsent le plus sur le budget des ménages ?

Le chauffage arrive en première place – il représente en moyenne les deux tiers de la consommation d’énergie d’un logement – devant l’électricité spécifique (éclairage et électroménager autre que la cuisson), qui se situe autour de 16 %. Viennent ensuite l’eau chaude (12 %) et la cuisson (6 %). Les consommations d’énergie sont évidemment plus importantes en maison individuelle qu’en logement collectif. Elles dépendent du type de logement, de son âge et du comportement de la famille qui l’occupe.

Dans quels équipements investir ?

L’objectif du Grenelle de l’environnement a été avant tout de est avant tout de réduire les émissions de gaz à effet de serre. Cela devrait concrètement se traduire par une diminution de la consommation énergétique des bâtiments. Compte tenu du poids du chauffage, les particuliers vont donc devoir travailler sur l’isolation thermique de leur logement.

Prévoit-on une obligation de travaux à moyen terme ?

Il faut d’abord sensibiliser les propriétaires, former les professionnels et mettre au point des mesures incitatives avant de mettre en place une réglementation coercitive qui devra être élaborée avec beaucoup de réflexion en raison du coût des travaux qu’elle impliquera.

Existe-t-il des certifications semblables à celles du neuf pour les rénovations ?

 Il faut d’abord sensibiliser les propriétaires, former les professionnels et mettre au point des mesures incitatives avant de mettre en place une réglementation coercitive qui devra être élaborée avec beaucoup de réflexion en raison du coût des travaux qu’elle impliquera.

Envisage-t-on des certifications semblables à celles du neuf pour les rénovations ?

Le label BBC (bâtiment basse consommation), promu par l’association Effinergie, certifie les bâtiments neufs qui consomment 50 kWh/m2/an en moyenne, avec des modulations suivant les zones climatiques. Un référentiel est en train d’être mis en place pour les logements existants, autour de 80 kWh/m2/an, soit l’équivalent de la classe B dans le diagnostic de performance énergétique.

Depuis le 1er novembre 2007, il existe en outre une réglementation thermique portant sur les travaux de rénovation énergétique dans l’existant. Elle implique une performance énergétique minimale pour les composants et équipements mis en œuvre (isolation, vitrages, chauffage, eau chaude sanitaire, ventilation…).

Quels travaux mettre en priorité ?

Première étape : se rendre dans un des deux cents Espaces Info Energie, mis en place par l’Ademe et les collectivités, muni des plans de son domicile. Un conseiller réalisera une étude gratuite et fournira des conseils sur les types de travaux à entreprendre. Dans un second temps, on complètera cette étude par un diagnostic de performance énergétique (DPE).

[Une aide à cet égard existe à travers un crédit d’impôt pour les particuliers faisant volontairement appel à un diagnostiqueur. Mieux, un audit énergétique réalisé par un bureau d’études thermiques permettra de chiffrer précisément un programme de travaux en coûts et en temps de retour, en les hiérarchisant pour optimiser l’investissement. Il s’agit là d’une démarche plus onéreuse. Mais pour des travaux de 30 000 euros, par exemple, cet investissement est raisonnable compte tenu des économies réalisées.

Plus d’infos

Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie

Web : www.ademe.fr

Espace Info Énergie

Web : www.infoenergie.org

Campagne gouvernementale

Web :www.faisonsvite.fr

Agence nationale de l’habitat

0820 15 15 15 (0,15 €/min depuis un poste fixe)

Web : www.anah.fr

Association négaWatt

Web : www.negawatt.org

Terre vivante

Web : www.terrevivante.org