Acheter une place de parking pour le louer : un bon investissement ?

Acheter une place de parking pour le louer : un bon investissement ?
- © dimitris_k

Je projette d'acheter un parking pour le louer. Est-ce un bon investissement ? Michel R., Lyon. 

La réponse de Fabrice Abraham, directeur général du réseau d'agences immobilières Guy Hoquet

"A condition de bien choisir l'emplacement, un parking est un placement simple à gérer, qui rapporte entre 5 et 12 % par an. La rentabilité est plus élevée à Paris et en première couronne ou dans le centre des grandes villes que dans les petites villes. elle tend à diminuer dans les villes où beaucoup d'immeubles neufs, dotés de parkings ont été construits, où les transports en communs se sont améliorés et où les habitants sont incités à se déplacer à vélo.

Capital de départ modeste

C'est un placement accessible même avec un capital modeste, puisque vous pouvez acquérir un parking entre 5 000 et 50 000 euros, selon les emplacements. mais vous n'êtes pas assuré de récupérer votre capital en cas de revente. Les prix des parkings ont baissé de 3 à 4 % par an depuis cinq ans dans les grandes villes.

Un placement peu réglementé 

Les parkings, loués indépendamment d'un logement, échappent à la loi de 1989 qui encadre les locations de logements non meublés. Le propriétaire est libre d'augmenter le loyer quand il le souhaite, et de donner congé au locataire quand il en a besoin. Signer un bail n'est pas obligatoire, même si c'est préférable, notamment pour rappeler au locataire ses devoirs, par exemple vis-à-vis de la copropriété  et fixer par écrit les règles du jeu. De plus, les loyers impayés sont très rares pour les parkings. 

Une fiscalité peu incitative

Il faut s'acquitter de la taxe foncière. Les loyers sont des revenus fonciers, soumis à l'impôt sur le revenu et à 15,5 % de prélèvements sociaux, comme ceux tirés de la location d'un logement.

Pensez-y !
- Le parking doit être situé dans une zone où la demande est forte et être assez large pour accueillir de grosses voitures et des 4 x 4.
- ​Il faut lire le règlement de copropriété qui prévoit la quote-part des charges à acquitter au titre de l'emplacement de stationnement. Parfois, le propriétaire d'un parking peut avoir à participer au ravalement de l'immeuble!
- Un simple emplacement de stationnement peut être préférable à un box car il est moins onéreux. De plus, les locataires se servent parfois du box pour entreposer des objets, ce qui est interdit par certaines copropriétés.