Faut-il payer des impôts à la vente d'un terrain constructible ?

2 min de lecture

Retrouvez ce contenu dans votre compte en cliquant sur ce lien

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris

Voir mes favoris

Ce contenu a bien été supprimé de vos favoris

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
© BrianAJackson - iStock

Oui, car la plus-value réalisée lors de la vente d’un terrain à bâtir est soumise à l’impôt sur le revenu (IR), au taux de 19 %, et aux prélèvements sociaux (PS), au taux de 17,2 %, soit un total de 36,2 %. Mais il existe des abattements pour durée de détention. Pour l’IR, l’abattement est de 6 % pour chaque année de détention au-delà de la cinquième et jusqu’à la vingt-et-unième, puis de 4 % la vingt-deuxième année.